Tourisme: GESTION ET COMMUNICATION EN PERIODE DE CRISE

Le ministère de l’Artisanat et du Tourisme, à travers la direction nationale du Tourisme et de l’Hôtellerie, organise du 13 au 17 aout 2018, à l’Hôtel Onomo de Bamako, un atelier international de haut niveau sur la gestion des risques et la communication de crise dans le domaine du tourisme. L’atelier regroupe une vingtaine de cadres du secteur du tourisme et de l’hôtellerie, venus du Mali, du Sénégal, du Niger, de la Mauritanie et du Burkina Faso. La formation est assurée par les experts internationaux, Dr Ebru Gumlu et Dr Aktas Guhran.
La cérémonie d’ouverture a été présidée par Mme Nina Walet Intallou, ministre de l’Artisanat et du Tourisme en présence du directeur national du Tourisme et de l’Hôtellerie, Sidi Kéita, de plusieurs membres du cabinet et de l’ensemble des directeurs centraux. On notait aussi la présence du président de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière, Moussa Baga Samaké et d’Issaka Diawara de la Mosquée Al Moutada. «L’objectif recherché par mon département est de permettre à nos différents pays qui sont par ailleurs membres de l’Organisation pour la Coopération Islamique, d’être mieux outillés pour affronter une crise quelque soit l’ampleur.
Il s’agit aussi de contribuer à une gestion plus efficace et d’atténuer l’impact et raccourcir la période de redressement tout en renforçant l’image de marque sur le déroulement de la crise», a expliqué le ministre. La gestion des risques et des crises est devenue une question importante pour toutes les parties prenantes de l’industrie du tourisme.
En effet, elle représente une préoccupation majeure à l’échelle d’une organisation, d’une industrie, d’un pays, ou d’une destination.
Au cours de ces dix derrières années, le Mali, la Mauritanie, le Sénégal et le Niger ont été confrontés à de nombreuses crises sécuritaires et sanitaires avec des conséquences désastreuses sur leur industrie touristique. C’est fort de ces constats que notre pays a, dans le cadre du 5è appel à projet de Coopération For développement (COMEC), obtenu le financement d’un projet de formation au profit d’une vingtaine de cadres travaillant dans les secteurs public et privé des pays concernés à hauteur de 30 millions de FCFA.
Mme Nina Walet Intallou s’est réjouie de l’organisation de la présente session de formation de haut niveau sur la communication en période de crise.
Durant 5 jours, les participants auront droit à des modules traitant, entre autres, «des types de crises et leur impact sur le secteur du tourisme», de «la communication stratégique appliquée au tourisme», des «relations avec les médias», de «l’approche de la communication dans les diverses phases de la crise » ainsi que de «la crise à l’ère du numérique». Le ministre a souhaité qu’au terme de la présente formation, les participants soient mieux outillés pour gérer les risques et crises.
Amadou SOW

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *