Header ad

Ségou : LA BDM RELOGE DE NEUF SA SECONDE AGENCE

C’est la fin de certaines tracasseries pour les nombreux usagers de la banque

Le gouverneur de la région de Ségou, Biramou Sissoko, a inauguré samedi la nouvelle agence de la Banque de développement du Mali (BDM), située sur la route de Markala. C’était en présence du directeur général de l’institution financière, Bréhima Amadou Haïdara, des administrateurs de la banque, des responsables des pôles et directeurs de service ainsi que des autorités administratives, politiques et les notabilités de Ségou. L’ouverture de cette agence « new look » répond, selon le directeur général, aux besoins des populations. « Elle est, dit-il, la réponse appropriée afin d’améliorer l’accessibilité des locaux, la disponibilité des services bancaires et le confort de la clientèle ».
Les deux agences de la BDM sa étaient situées, face à face, dans le centre traditionnel des affaires de Ségou. Un positionnement qui obligeait certains clients à parcourir des distances pour faire leurs opérations. Fini donc pour les nombreux usagers de cette banque cette tracasserie. Ainsi, selon le patron de la BDM Sa, cette réalisation dans la Cité des balanzans, comme d’autres déjà opérationnelles ou en chantier, s’inscrit dans un plan de développement conçu par les responsables de la banque. Cela pour la disponibilité et la qualité des services, la proximité avec la clientèle et avec la population. S’y ajoutent aussi les capacités à anticiper les besoins de la clientèle et à les satisfaire. Bréhima Amadou Haïdara s’est réjoui que l’institution financière qu’il dirige soit « auréolée » du titre de premier groupe bancaire malien ayant son siège dans tout notre pays.


Ce n’est pas tout, la banque a 4 filiales en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, en Guinée Bissau, s’y ajoutent la BDM France et celle d’ Espagne. « À terme, indique le patron de la BDM Sa, le groupe compte s’installer dans tous les pays de l’UEMOA ». « Ce développement à l’international, dit il, est conforme aux réalités d’un secteur de plus en plus concurrentiel, où les affaires ne connaissent plus de frontières ». M. Haïdara a, par ailleurs, annoncé que la banque a entrepris la mobilisation de ressources auprès des bailleurs internationaux pour soutenir la poussée de ses activités et financer sa stratégie axée sur les PME/PMI. La BDM Sa est aussi en plein chantier pour sa transformation digitale. « Cette démarche, souligne le directeur général, permettra de faciliter l’accès des services à la clientèle à un moindre coût. C’est aussi et surtout une manière d’accélérer la bancarisation des Maliens ». La banque digitale va aussi contribuer à casser ces barrières entre les citoyens et la finance.
« Ce n’est pas tout, la BDM sa, a promis son patron, va poursuivre le « relooking » de ses points de vente et de ses agences et étendra ses services aux nouvelles zones ». L’objectif de cette démarche, selon M. Haïdara, est d’aboutir à un maillage géographique du territoire national et une implantation stratégique à tout endroit présentant un potentiel appréciable.
Pour le gouverneur, cette agence existait déjà, mais, vouloir la délocaliser dans un quartier éloigné du centre-ville et dans un bâtiment moderne participe de la volonté des responsables de la banque de rapprocher utilement des populations toutes les offres, tous les services. Il a salué l’intervention de la banque dans sa région, notamment dans la production et le conditionnement des engrais, mais, aussi dans la transformation des produits comme le lait ou les céréales, deux productions phares de la 4è région.
Pour Biramou Sissoko, l’ouverture d’une seconde agence à Ségou répondant à toutes les composites et offrant tous les services bancaires classiques et de nouvelle génération est l’aboutissement d’une demande de la clientèle et des populations de la ville. Voilà pourquoi, le chef de l’exécutif régional a salué l’initiative de la direction générale de la banque avec l’accord du Conseil d’administration.
Mariam. A. TRAORÉ
AMAP-Ségou

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *