Header ad

Sécurité alimentaire : DES RENCONTRES SUR L’OPÉRATIONNALISATION DE LA RÉSERVE RÉGIONALE

Les participants à la rencontre de Bamako

L’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation (ARAA) organise du 7 au 11 mai trois ateliers d’échanges sur l’opérationnalisation de la réserve régionale de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest. La cérémonie d’ouverture de ces ateliers a été présidée, hier, par le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Lassine Dembélé. C’était en présence du directeur exécutif de l’ARAA, Salifou Ousseini, du président directeur de l’OPAM, Youssouf Maïga et des représentants des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).
Ces activités interviennent dans le cadre du Projet d’appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest, financé par l’Union européenne à hauteur de 56 millions d’euros. Elles s’inscrivent dans la recherche de solutions visant à appuyer la CEDEAO dans la mise en œuvre de sa stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire fondée sur la complémentarité/subsidiarité entre trois lignes de défense pour faire face aux crises alimentaires et nutritionnelles devenues structurelles dans la région. Le premier atelier qui s’est déroulé le lundi dernier, avait pour objectif de capitaliser les expériences de mise en œuvre des opérations de réception, de stockage et d’entretien des produits de réserve régionale de sécurité alimentaire. Le deuxième atelier qui s’est ouvert hier, va valider l’étude de capitalisation de bonnes pratiques de gestion des stocks de sécurité alimentaire. En ce qui concerne la dernière rencontre qui s’ouvrira ce vendredi, les participants feront le point du fonctionnement de la cellule info-stocks de l’unité technique de gestion de la réserve ainsi que sa contribution à l’aide à la prise de décision pour le fonctionnement de la réserve régionale de sécurité alimentaire.
Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Lassine Dembélé, a salué la tenue de ces assises dans notre capitale malgré le contexte sécuritaire. Il a rappelé que la 42è session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, tenue les 27 et 28 février 2013, a pris un acte additionnel A/SA.2/02/13 relatif à la création de la réserve régionale de sécurité alimentaire de la CEDEAO. «Cette volonté politique de nos chefs d’Etat et de gouvernement vise à doter notre région d’un instrument efficace pour faire face aux crises alimentaire et nutritionnelle devenues structurelles dans la région», a affirmé Lassine Dembélé. Il a également assuré de l’engagement du Mali à accompagner cette initiative régionale, comme en témoigne la mise à disposition des magasins de stockage par l’Office des produits agricoles du Mali (OPAM) pour les services de réception, d’entretien et de maintenance des stocks de la réserve régionale de sécurité alimentaire. Le représentant du ministre a conclu que le Mali n’hésitera pas à apporter sa contribution peu qu’il soit pour l’expression de la solidarité régionale en cas de crise alimentaire dans la sous région.
Pour le directeur exécutif de l’ARAA, le projet d’appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’ouest contribue à opérationnaliser la réserve régionale de sécurité alimentaire (RRSA). Cette réserve, dit-il, permet à la communauté régionale de répondre efficacement aux crises alimentaires et de renforcer la résilience des ménages dans une perspective de sécurité et de souveraineté alimentaire régionale durables, par la promotion de systèmes de réserves complémentaires d’urgence aux trois échelles (locale, nationale et régionale).
Pour rappel, la stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire est fondée sur trois lignes complémentaires de défense. La première ligne concerne les stocks de proximité mis en place et gérés par les organisations locales ou les collectivités décentralisées. La deuxième ligne repose sur les stocks nationaux de sécurité gérés par les Etats ou cogérés par les Etats et leurs partenaires financiers et la dernière ligne est la réserve régionale de sécurité alimentaire qui est complémentaire des deux premières.
Au cours de cette semaine, les participants échangeront leurs points de vue sur le stockage des produits de la réserve régionale de même que sur les activités spécifiques de la cellule info-stocks du projet d’appui.
Anne-Marie KÉITA

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *