Header ad

Qualité du coton : LA CMDT OBTIENT LA NORME ISO 9001

Le PDG de la CMDT, le Pr Baba Berthé, a révélé que la CMDT a obtenu la certification à la norme ISO 9001, version 2015. Il s’exprimait au cours d’une conférence de presse tenue hier dans les locaux du géant du coton.
Le patron de la CMDT a précisé que cette certification porte le numéro OO87561 et est valable pour une durée de trois ans.
Rappelant l’historique de la procédure d’obtention de cette certification par la CMDT, le Pr Berthé a affirmé que la démarche qualité a toujours été une préoccupation de la société.
Il a révélé que c’est depuis 1993 que les démarches ont démarré. C’est après plusieurs tentatives et échecs que le 22 janvier 2019, les objectifs ont été atteints. «Avec cette certification, il y aura de la qualité dans tous les compartiments des activités de la CMDT», a assuré le patron du géant du coton.
Sur un tout autre plan, le Pr Berthé a annoncé que dans trois jours, se tiendra à Bamako, la 17è édition des journées de l’Association cotonnière africaine (ACA).
À ses dires, ces journées visent à regrouper les responsables des sociétés cotonnières africaines afin d’échanger sur les questions liées au coton africain. Pour l’occasion, 200 à 300 invités sont attendus.
En outre, le responsable de la CMDT a rappelé que c’est en tenant compte de la menace qui pèse sur le secteur du coton que les responsables des sociétés cotonnières ont convenu de promouvoir un support institutionnel et international à travers l’ACA. Cela, dans le but de renforcer les relations entre les filières cotonnières d’Afrique et de soutenir leur développement durable.
Parlant des objectifs de l’ACA, le Pr Berthé a cité le regroupement de l’ensemble des professionnels africains du coton et la création d’un cadre de concertations pour traiter des questions d’intérêt commun, la collecte, le traitement et la diffusion de toutes les informations relatives au commerce du coton auprès des Etats membres et organismes politiques et économiques africains.
A cela s’ajoute, le respect de l’inviolabilité des contrats commerciaux librement consentis entre les parties. L’ACA collabore avec d’autres organisations internationales, comme l’Association cotonnière de Chine, l’Association française cotonnière et l’Association des producteurs du coton africain.

Mariam F. DIABATÉ

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *