Header ad

Nos expatriés : AMADOU HAÏDARA ET MOUSSA DJÉNÉPO REPRENNENT LES ENTRAÎNEMENTS

Après plusieurs semaines d’absence, pour cause de blessures, le milieu de terrain de Leipzig et l’attaquant du Standard Liège ont effectué leur retour sur le terrain, tout comme Boubacar Kouyaté qui avait disparu des écrans radars depuis trois ans.

Amadou Haïdara (en blanc) a été transféré en Allemagne en janvier

Bonne nouvelle pour les Aigles. Après plusieurs semaines d’absence pour cause de blessures, les deux jeunes internationaux maliens, Amadou Haïdara et Moussa Djénépo, ont repris les entraînements. Amadou Haïdara, la nouvelle recrue de Leipzig (D1 allemande) a repris les entraînements mardi et 24h auparavant, c’est-à-dire lundi, c’est Moussa Djénépo (Standard Liège, D1 belge) qui avait renoué avec la pelouse. On s’en souvient, Amadou Haïdara a été transféré en Allemagne en janvier, en provenance de Red Bull Salzbourg (Autriche), mais l’international malien était blessé et n’a pu évoluer avec son nouveau club. Mardi dernier, pour la première fois, Doudou, comme l’appellent familièrement les supporters, a donc enfilé le maillot de Leipzig et s’est entraîné avec ses nouveaux co-équipiers. Si tout va bien, le jeune milieu de terrain international malien de 21 ans, devrait donc très bientôt effectuer son grand baptême du feu en Bundesliga allemande.
A l’instar d’Amadou Haïdara, Moussa Djénépo a également participé à l’entraînement collectif de son club, le Standard Liège. Le Malien avait été touché au dos et contraint à plusieurs semaines de repos. Si le dos de l’ancien joueur de Yeelen Olympique réagit bien, il restera avec le groupe du Standard Liège, qui affrontera Mouscron, demain vendredi, au compte de la 28è journée de la Jupiler league belge. Moussa Djénépo a été l’un des grands artisans de la victoire des Aigles contre les Panthères du Gabon, lors de la 5è et avant dernière journée des éliminatoires de la CAN, Egypte 2019 (1-0). C’est le jeune attaquant qui a fait la passe décisive à Moussa Doumbia, avant de céder sa place à Adama Traoré (67è minute). Grâce à ce succès, les Aigles ont validé leur ticket pour la phase finale de la CAN et le match de la dernière journée des éliminatoires contre le Soudan du Sud (23 mars à Bamako) ne sera qu’une simple formalité pour la sélection malienne.
Autre bonne nouvelle pour les Aigles, l’arrière latéral, Hamary Traoré (Rennes, Ligue 1 française) a été plébiscité dans l’équipe-type, après sa belle prestation contre Marseille, lors de la 26è journée du championnat. Intenable sur son côté, le défenseur international des Aigles a beaucoup fait souffrir son vis-à-vis, Jordan Amavi et pesé de tout son poids sur la rencontre (1-1). Hamary Traoré aurait pu être crédité d’une passe décisive en première période, si Del Castillo avait fait preuve de davantage de réalisme. Défensivement, l’international malien a assuré tout le monde et semble, désormais apte à jouer le rôle de pivot de l’arrière-garde des Aigles. En deuxième division française, Boubacar Kouyaté «Kiki» qui avait disparu des écrans radars depuis presque 3 saisons, a effectué un retour tonitruant au-devant de la scène. En effet, après 3 saisons passées dans l’ombre au Sporting de Portugal, l’ancien joueur de l’Espérance football club de Médine a refait surface à Troyes. Et depuis son transfert en France le Malien ne cesse d’attirer l’attention sur son immense talent.
Auteur d’une performance remarquable à Niort, l’ancien joueur du Kawkab de Marrakech (Maroc) s’est également illustré lors de la 26è journée de Ligue 2 face au Havre, défait 2-1 par les Troyens. Boubacar Kouyaté espère rester sur cette lancée afin d’aider son club à terminer la saison en haut du tableau de Ligue2. Aussi, le défenseur malien s’est fixé comme objectif de disputer toutes les journées restantes du championnat en tant que titulaire.
Le RC Lens, un autre club de Ligue 2 française, a également pu compter sur un international malien pour engranger trois points, lors de cette 26è journée du championnat. Il s’agit de Cheick Doucouré intraitable dans l’entre jeu et qui a été passeur décisif sur le 3è but des siens face à Niort, écrasé 4-1 au stade Bollaert. Cerise sur le gâteau, le jeune milieu de terrain international de 19 ans, a été plébiscité dans l’équipe-type des fans, en compagnie de son compatriote Massadio Haïdara.

Seïbou S.
KAMISSOKO

Related posts

1 Comment

  1. Boom52

    On a vraiment besoin de ce garçon et l’’autre de Monaco “salam “pour renforcer notre milieu de terrain des u20 en vue de la coupe du monde en Pologne.

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *