Header ad

L’ARMÉE DOTÉE DE MÉDICAMENTS POUR SECOURIR LES POPULATIONS DÉMUNIES

Le gouverneur de Ségou, Biramou Sissoko a procédé lundi dernier à la remise de lots de médicaments à l’infirmerie du camp Sékou Amadou Tall. Cette initiative vient en appui aux missions de patrouilles militaires dans l’inter fleuve. La cérémonie s’est déroulée en présence du maire de la Commune urbaine de Ségou, Nouhoum Diarra, du directeur régional de la santé, Drissa Touré, du commandant de la zone de défense n° 2 de Ségou, le colonel Toumani Koné et de plusieurs invités.
Le don est composé de cartons de Flagyl 250 mg, du coton, de perfuseurs, d’antibiotiques, de sérum salé, glucosé, « ringer inject », d’anti-douleurs et tout ce qu’il faut pour les premiers soins en cas de blessure. Le directeur régional de la santé a précisé que sa direction a répondu favorablement à la sollicitation du gouverneur de mettre à la disposition des missions de patrouilles militaires dans l’inter fleuve des médicaments afin que lors de ces déplacements, le corps médical sanitaire puisse prendre en charge la population qui a accès difficilement aux services de santé.
Qu’est-ce qui a motivé cette démarche du gouverneur ? Biramou Sissoko expliquera que sa motivation découle de son souhait de faciliter l’accès aux services de santé des zones difficiles de sa région.
En effet, dans la région, il y a des zones d’insécurité dans lesquelles la couverture sanitaire des populations civiles n’est pas assurée à souhait. Justement cette problématique de prise en charge sanitaire des populations était au centre de la réunion de sécurité au gouvernorat.
A l’issue de cette rencontre, il a été convenu de chercher des médicaments à mettre à la disposition des forces armées afin de leur permettre lors de leurs missions de patrouilles de prendre en charge les patients dans le cadre de leurs actions civilo-militaires. C’est dans ce cadre que le gouvernorat a demandé et obtenu de la direction régionale de la santé des lots de médicaments pour ces populations qui ont difficilement accès aux services de santé alors qu’elles sont dans le besoin. Biramou Sissoko, dans ce dessein, compte sur toutes les bonnes volontés pour apporter leurs aides à ces populations qui manquent de tout.
En recevant le don, le commandant de la zone de défense n° 2 de Ségou dira que cet appui est le bienvenu et répond à leur souci de protéger les populations civiles. Le colonel Toumani Koné a indiqué que dans leur mission quotidienne, ils voient des populations éprouvées qui ont besoin de soins, de réconfort, etc.
« Ces lots de médicaments nous permettront désormais de secourir les populations qui ont accès difficilement aux services de santé », s’est-il réjoui avant d’assurer que les médicaments seront utilisés comme cela se doit.

Mariam A. TRAORÉ
AMAP-Ségou

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *