Header ad

Journée internationale de la femme : LA CÉLÉBRATION CONTINUE AVEC UNE ACTIVITÉ DE SALUBRITÉ SUR LES BERGES DU NIGER

Mme Kéita Aïda M’Bo a donné le premier coup de balai

Dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale de la femme, le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable a organisé jeudi dernier, une journée de salubrité sur les berges du fleuve Niger en face de la station de pompage de la société malienne de gestion de l’eau potable (SOMAGEP) à Bacodjicoroni ACI.
Le premier coup de balai de cette activité a été donné par la ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mme Kéïta Aïda M’Bo. C’était en présence du maire de la commune V, Amadou Ouattara, du directeur général de la SOMAGEP, Boubacar Kane.
Selon la ministre, cette journée permet d’assurer un suivi progressif de l’amélioration des droits de la femme dans le monde et de mesurer son degré d’implication dans l’évolution de l’humanité. Cette année le thème retenu s’intitule : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ». Ce thème rime parfaitement avec l’esprit d’émancipation prôné dans les combats que nous avons menés jusqu’à ce jour, a expliqué Kéïta Aïda M’Bo. La thématique propose, a-t-elle précisé, de réfléchir aux moyens innovants qui permettent de faire progresser l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, notamment dans les domaines de la protection sociale, de l’accès aux services publics, mais aussi aux fonctions nominatives et électives. Le chef du département a aussi affirmé que la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) exige des changements profonds, des approches intégrées et de nouvelles solutions, en particulier lorsqu’il est question de la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des filles. Des approches novatrices, capables de rompre avec le statuquo, sont essentielles pour éliminer les obstacles structurels et faire en sorte qu’aucune femme, ni aucune fille ne soit laissée en marge, a plaidé Mme la ministre.
Elle a offert d’importants matériels de pêche au groupement bozo. Au nombre de ces équipements on peut citer, entre autres, 3 pirogues, 50 filets de pêche et 20 gilets de sauvetage. Par ailleurs, pour magnifier cette fête, les femmes du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable ont entrepris des actions de salubrité sur les berges du fleuve Niger. Ce chantier est d’autant plus symbolique qu’il vise à créer des émules au sein de la gent féminine qui, à travers ses activités de teinture, de lessivage et de vaisselle contribuent à aggraver l’état de pollution du fleuve Niger. Selon la ministre, la promotion de la femme est devenue une priorité politique et un sacerdoce pour le président de la République, avocat de la condition des femmes. « C’est pourquoi, a-t-elle ajouté, le collectif des femmes du ministère de l’Assainissement et du Développement durable que j’ai l’insigne honneur d’animer aujourd’hui, s’érige en défenseur et protecteur de l’intégrité du fleuve Niger. En tant que femme, mère de famille, nous nous engageons à redoubler d’efforts pour une meilleure sensibilisation de nos enfants et de tous nos concitoyens pour un comportement citoyen civique et responsable en faveur de la protection de l’environnement d’une manière générale, des ressources naturelles et de notre cadre de vie », a détaillé Mme Kéïta Aïda M’Bo.
« Aujourd’hui, le leadership de la femme malienne s’affirme dans tous les domaines d’activités, vous faites la fierté de notre pays et de l’Afrique toute entière. Je vous encourage à demeurer des femmes volontaires et dédiées à la cause de l’environnement et plus particulièrement la sauvegarde du fleuve Niger », a-t-elle recommandé. Elle a aussi souligné que son département ne reste pas indifférent à l’engagement des uns et des autres. Ceci nous autorise à remettre, en signe d’encouragement au groupement bozo, du matériel d’exploitation », a développé Keïta Aïda M’Bo.

Yacouba TRAORÉ

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *