Header ad

Enseignement supérieur : TechnoLAB-ISTA SOUFFLE SES 20 BOUGIES

Le PDG de TechnoLAB-ISTA, Daouda Diakité, lors du dîner gala

L’Institut supérieur des technologies appliquées (TechnoLAB-ISTA) a 20 ans. Et ça se fête, c’est pourquoi les responsables de l’établissement ont organisé un dîner gala, le week-end à l’hôtel Sheraton de Bamako. Le président directeur général de TechnoLAB-ISTA, Daouda Diakité et ses invités, notamment personnel, parents d’élèves et partenaires de l’institut étaient réunis dans une ambiance de kermesse. L’occasion était opportune pour faire la genèse de l’établissement, précisément l’histoire de sa création et son évolution. Il est admis par nombre de pédagogues que TecnoLAB-ISTA s’impose de plus en plus comme un fleuron du secteur de l’éducation. «Nous célébrons le 20è anniversaire de notre école. Oui, 20 ans ! Très peu ou assez court dans la vie d’une institution universitaire», a indiqué Daouda Diakité avec un ton émouvant. Pour lui, c’est un bel âge significatif quand on s’imagine que 80% des entreprises créées dans notre environnement socio-économique meurent avant même d’atteindre l’âge de 5 ans. Ainsi, sur plus de 800 entreprises créées en 1998 (année de création de TechnoLAB-ISTA), il ne reste, aujourd’hui, en vie qu’environ 120 entreprises seulement.
Le patron de TechnoLAB a ensuite annoncé avec fierté avoir mis au service des administrations de différents pays, au cours des 20 dernières années, plus de 5.000 cadres opérant dans tous les secteurs de la vie économique (Fonction publique, entreprises et Ong nationales et internationales). «De retour dans leurs pays respectifs, beaucoup d’anciens diplômés de TechnoLAB-ISTA nous informent régulièrement de leur progression ou promotion dans les sphères d’activités, grâce à la formation reçue», a expliqué M. Diakité.
«Si l’effectif de l’institut, à sa création en 1998, était de 65 étudiants, il culmine en 2017/2018, à un peu plus de 2 600 étudiants. Et le seuil de plus de 3 000 étudiants sera allègrement franchi l’année prochaine», a renchéri le responsable de l’établissement. La soirée a été bien agrémentée par l’orchestre Kanaga de Mopti. Des prestations d’artistes comme Koko Dembélé et d’humoristes ont enchanté les invités. Les étudiants des sites TechnoLAB-ISTA de Sikasso et Mopti ont aussi présenté des sketches.
Créé le 18 mai 1998, l’Institut supérieur des technologies appliquées est un établissement supérieur privé de formation, agréé et reconnu par le gouvernement pour la quasi-totalité de ses filières de formation. Il a pour vocation, la préparation et la formation des spécialistes dans les domaines des technologies nouvelles, les techniques administratives, commerciales et managériales, l’orientation de leurs aptitudes vers l’action et l’exercice des fonctions et responsabilités dans les domaines prioritaires pour le développement durable.
Première école malienne à aller au programme de reconnaissance et d’équivalence des diplômes du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (PRED/CAMES) en 2016, TechnoLAB-ISTA compte aujourd’hui 6 diplômes reconnus sur le plan africain.
À ce titre, les filières suivantes ont été déjà accréditées : Licences en finance/comptabilité (techniques comptables et financières), en gestion des ressources humaines, en marketing – communication, et Master en comptabilité-contrôle-audit, Masters professionnels en gestion des ressources humaines et en marketing-communication.
D’autres filières seront progressivement soumises à l’accréditation panafricaine, voire à d’autres institutions internationales de certification afin de permettre à l’Institut de mieux consolider ses acquis dans une perspective d’ouverture et de compétitivité accrue. L’ambition de TechnoLAB-ISTA est de compter parmi l’élite des institutions universitaires de renom à l’échelle panafricaine, voire internationale.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *