Éducation nationale: DU MATÉRIEL DIDACTIQUE ET INFORMATIQUE POUR CINQ IFMS

Le Projet «Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) vient d’offrir du matériel didactique et informatique à plusieurs structures relevant du ministère de l’Education national. Il s’agit de 65 ordinateurs destinés aux Instituts de formation des maîtres (IFM) de Kayes, Nioro du Sahel, Kangaba, Nara et Koro ainsi qu’à la Direction nationale de l’enseignement normal.
La cérémonie officielle de remise du matériel, présidée par le ministre de l’Education nationale Pr Abinou Témé, s’est déroulée hier dans les locaux de la DNEN. Se réjouissant du geste, la directrice de la DNEN Mme Diallo Fatoumata Bintou Touré a rappelé que depuis 2015, le Projet «Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres est co-piloté par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et l’Agence universitaire de la francophonie (AUF). Mis en oeuvre par la direction nationale de l’enseignement normal, le Projet a contribué de façon significative à l’offre de formation des maîtres du 1er cycle et au renforcement des capacités des acteurs, des structures et des Institutions nationales en charge de la formation initiale et continue des enseignants. Mme Diallo Fatoumata Bintou Diallo a également révélé que le dispositif « IFADEM » a touché 2000 enseignants des régions de Kayes, Koulikoro et Mopti dont 1000 sortants des IFM et 1000 autres enseignants sans formation initiale. Ces livres et ordinateurs du Projet «Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres» permettront à la direction nationale de l’enseignement normal et aux Instituts de formation des maîtres de Kayes, Nioro du Sahel, Kangaba, Nara et Koro d’améliorer significativement la qualité des enseignements et des apprentissages.
Le Coordinateur de l’IFADEM pour l’AUF, Cédric Armand, a, lui, rappelé que c’est lors du XIè sommet de la Francophonie à Bucarest (Roumanie) en 2006 que le chefs d’Etat et de gouvernement avaient demandé à l’OIF et à l’AUF de mettre en commun les moyens dont elles disposent pour soutenir les politiques nationales de modernisation des systèmes éducatifs dans les Etats membres. Cette demande a conduit l’OIF et l’Agence universitaire de la francophonie à développer le Projet «Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres».
La phase expérimentale de l’IFADEM a été mise en oeuvre entre 2008 et 2010. Cédric Armand a aussi précisé que l’IFADEM a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’éducation dans le cadre de la stratégie de l’éducation pour tous (EPT) dans les pays francophones par le levier du renforcement de capacités des enseignants.
Quant au ministre de l’Education nationale, il a soutenu que la formation initiale et continue des maîtres constitue le pilier incontournable pour avoir des enseignants formés et performants. Se réjouissant du rôle joué par l’IFADEM dans la formation de 80 tuteurs, 80 maîtres des IFM et 2000 enseignants dans les régions d’intervention du Projet que sont Kayes, Koulikoro et Mopti, le Pr Abinou Témé a assuré que bon usage sera fait du matériel didactique et informatique.
S.Y. W

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *