Header ad

Cricket, tournoi Urbain Sangaré : LES SCOLAIRES À L’HONNEUR

Plus de 200 élèves, toutes catégories confondues, sont en lice pour cette 10è édition qui s’étalera sur deux semaines

Cinq formations féminines figurent parmis les équipes engagées

Le coup d’envoi de la 10è édition du tournoi Urbain Sangaré (TUS) de cricket a été donné, le jeudi 7 mars. La cérémonie de lancement s’est déroulée sur le terrain de l’école Kalanso (Commune I), en présence de plusieurs personnalités, dont le représentant de la direction nationale des sports et de l’éducation physique, Amadou Bamba, le représentant du ministère de l’Education nationale, Kassim Dagnon et le président de la Fédération malienne de cricket (FeMaCrik), Kawory Berthé.
Au total, 19 équipes scolaires, dont 5 formations féminines sont en lice cette année, ce qui constitue un record dans l’histoire de la compétition. Les équipes sont reparties en trois catégories : les U13, les équipes mixtes et les U17 garçons et filles. Les 19 formations sont issues de 7 établissements scolaires : Kalanso de Djélibougou, Kariba Boïté de Korofina, le Lycée Ba Fanta Coulibaly de Djélibougou, le Lycée Hogon de Marseille, l’école la Réussite de Boulkassoumbougou, Farandole de Sogoniko et Faladjé club. Chaque équipe est composée de 11 joueurs, soit environ 200 participants.
Pour le président de la Fédération malienne de cricket, Kawory Berthé, l’engouement suscité par le tournoi a dépassé toutes les attentes et cette 10è édition est déjà entrée dans l’histoire. «Ce jour (jeudi 7 février, ndlr) reste un jour mémorable, gravé en lettre d’or dans les annales du jeu de cricket au Mali. A partir de cet instant, Bamako vibrera au rythme du cricket sur ses deux rives. 19 équipes, dont 5 formations féminines vont s’affronter au grand plaisir du public bamakois», a, ainsi, déclaré le président de la FeMaCrik dans son allocution d’ouverture.
Kawory Berthé poursuivra : «Ce que nous voyons cet après-midi nous rassure quant à l’avenir du cricket au Mali. Le bateau du cricket peut tanguer mais il ne chavirera jamais. Qui aurait imaginé qu’on pouvait enregistrer de tels succès en si peu de temps ?».
S’adressant aux joueurs, le premier responsable du cricket malien dira : «Nous sommes tous réunis pour gagner mais gagnons dans la dignité, dans l’honneur et dans l’intégrité comme exigé par l’esprit du cricket. Kawory Berthé a, ensuite, rendu un vibrant hommage à feu Urbain Sangaré, «un homme que le cricket malien n’oubliera jamais». «Urbain Sangaré a été directeur national des sports et de l’éducation physique. Nous l’avons connu après sa retraite par l’intermédiaire de son fils qui jouait au cricket à l’école Kalanso. Il nous a soutenus dans la promotion et dans le développement du cricket», a témoigné le président de la FeMaCrik.
Pour conclure, Kawory Berthé évoquera les objectifs visés par la fédération, à travers le TUS. «L’objectif visé à travers cette compétition est de contribuer à la promotion du jeu de cricket au Mali. Le cricket est une discipline qui n’est pas connue au Mali. Cette compétition permet au public malien de découvrir notre discipline.
Aussi, ce tournoi nous permet de détecter de nouveaux joueurs de cricket et de bâtir de nouvelles équipes. Le cricket demande de la patience», dira le président de la FeMaCrik avant d’indiquer que le tournoi universitaire et la coupe de la première Dame du Mali se dérouleront, respectivement en juin et octobre. Auparavant, il y aura le traditionnel tournoi régional de la ligue de Sikasso. Sur le plan international, l’exercice 2018-2019 sera marqué par la participation de la sélection nationale féminine à un tournoi continental, prévu au Rwanda.
Après l’allocution du premier responsable du cricket malien, place a été faite aux U13 pour le match d’ouverture qui a mis aux prises les Pharaons de l’école Kariba Boïté aux Warrios de Kalanso. Sans surprise, les premiers ont fait parler leur expérience, en s’imposant, largement, 78-30. Pour les récompenses, les dépenses scolaires du meilleur joueur et de la meilleure joueuse des U13 seront prises en charge l’année prochaine par la fédération, alors que les deux équipes sacrées chez les U17 recevront une enveloppe symbolique.

L. M. D

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *