Header ad

Amicale des femmes de l’AGETIC : UNE FORMATION POUR AIDER LES FEMMES À MIEUX CONNAITRE LEUR CYCLE OVARIEN

Le directeur général Hamed Salif Camara préside la conférence

L’Amicale des femmes de l’Agence des technologies de l’information et de la communication (AGETIC), à l’occasion de la fête de 8 mars, a initié une séance de formation axée sur le cycle ovarien de la femme en lien avec les Technologies de l’information et de la communication (TIC). La rencontre était présidée par Hamed Salif Camara, directeur général de l’AGETIC. C’était en présence de Mme Touré Awa Dédé Keita, présidente de l’Amicale des femmes des technologies de l’information et de la communication (AFTIC). Pour Mme Touré Awa Dédé Keita, l’objectif de la formation est de sensibiliser et préparer les femmes à l’utilisation des TIC dans le domaine de la santé afin qu’elles puissent, à leur tour, promouvoir auprès de leurs sœurs, l’importance de ces outils technologiques. «Que l’on soit homme, femme, administration ou privé, les TIC sont incontournables. Tout ce que l’homme ne peut pas faire, en très peu de temps les TIC le permettent. Il s’agit des meilleurs outils de prise de décisions », a commenté le directeur général de l’AGETIC. Les TIC, a ajouté Hamed Salif Camara, permettent aujourd’hui aux femmes de contrôler leur vie et même leur cycle de menstruation.
«Parce qu’on ne peut plus se passer des TIC que l’Etat malien a créé l’AGETIC », a-t-il rappelé.


Interrogé sur les initiatives technologiques de l’AGETIC à l’endroit des femmes, M. Camara a expliqué qu’en partenariat avec l’organisation onusienne dédiée à la femme (ONU-FEMME), sa structure a développé une application mobile nommée «By for Woman», qui permet aux femmes rurales de produire et commercialiser leurs produits agricoles. Pour le directeur général, ces outils technologiques permettent à leurs utilisatrices d’être plus autonomes. Il a aussi déclaré avoir mis à la disposition des femmes de l’AGETIC, une salle de formation appelée la salle cyber-femme. L’objectif est de faciliter la familiarisation de celles-ci à l’outil informatique, a-t-il précisé.
Le médecin généraliste spécialiste en informatique médicale, Dr Tidiane Traoré, a expliqué longuement le cycle ovarien. Pour lui, chaque femme doit impérativement connaître son cycle, avant de préciser que l’organisme lui-même parle au moment venu à travers des signaux (douleur du sein par exemple).
Amadou B. MAIGA

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *