jeudi 19 avril 2018

Header ad
Header ad

Université de Ségou : ECHANGES UTILES

Ces discussions ont permis au ministre en charge de l’Enseignement supérieur, d’identifier les insuffisances de la jeune université
et de faire des propositions pour sa dynamisation

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Assétou Founè Samaké Migan a effectué, du 9 au 11 mars derniers, une visite à Ségou pour échanger avec les responsables des structures de son ressort et les partenaires de l’Université de la région.
La responsable en charge de l’Enseignement supérieur entendait aussi partager avec les autres acteurs de la région, la vision de son département et amorcer un schéma de dynamisation de la jeune structure universitaire. Elle était accompagnée de son staff technique, du gouverneur de la région et du recteur de l’Université de Ségou, le Pr Souleymane Kouyaté.
La visite s’est déroulée en trois étapes. La première a concerné la rencontre avec les autorités administratives, responsables des services techniques, élus communaux et  autres acteurs régionaux pour inciter leur pleine implication dans le développement de l’Université de Ségou. Ces échanges ont permis de faire non seulement le check-up des difficultés auxquelles l’université est confrontée mais aussi de faire des propositions pour les aplanir.
Il a été convenu de mettre en place un cadre interactif pour la dynamisation de la jeune université afin qu’elle réponde bien à ses missions de formation et
de recherche.
A l’issue de la réunion, Mme le ministre s’est rendue dans quelques structures qui entretiennent un partenariat avec l’université, notamment l’Office du Niger, la Compagnie malienne de textiles (COMATEX) et le Centre de recherche et de formation pour l’industrie textile (CERFITEX). Il a invité les responsables de ces services à soutenir l’université
La deuxième étape a été consacrée à la visite des stations de recherche agricole de Niono et de Cinzana-Gare. Il s’agissait de créer une dynamique de collaboration entre les chercheurs de ces unités et l’université. «Nous avons initié cette visite uniquement dans la recherche d’un partenariat qui puisse aider l’université de Ségou. Car il ne peut pas y avoir un enseignement de qualité sans recherche comme on ne peut pas faire également de la recherche sans l’enseignement. Les deux vont ensemble », a expliqué Mme le ministre.
En d’autres termes, les chercheurs de ces stations et les enseignants de l’Université de Ségou sont appelés à collaborer. « Ils doivent se donner la main pour propulser l’université de Ségou », expliquera le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Enfin, la dernière étape a vu Mme le ministre visiter le chantier des nouvelles infrastructures de l’université, située dans la commune rurale de Sébougou. Ce temple du savoir sera bâti sur 9 hectares et comportera une trentaine de salles de classe et 4 amphithéâtres de 200 places chacun et 6 laboratoires. Il abritera aussi le siège de la nouvelle faculté d’agronomie et de médecine animale (FAMA).
Assétou Founè Samaké Migan a également eu des échanges utiles avec le rectorat sur  certaines préoccupations.
D. COULIBALY
AMAP-Ségou

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *