jeudi 14 décembre 2017

Header ad
Header ad

Transfert : ADAMA TRAORE PART EN PRÊT AU PORTUGAL

C’est le quotidien sportif français L’Equipe qui l’a annoncé hier en début d’après-midi. L’international malien, Adama Traoré doit être prêté par Monaco à Rio Ave, une équipe de première division portugaise. Très peu utilisé par l’entraîneur monégasque, Leonardo Jardim, le jeune milieu de terrain (21 ans), sous contrat avec l’AS Monaco jusqu’en 2020, souhaitait accumuler du temps de jeu. L’Equipe précise que le prêt d’Adama Traoré n’est pas assorti d’une option d’achat. Le meilleur joueur de la dernière Coupe du monde junior était présent au Gabon avec les Aigles, mais il s’est blessé et n’a participé à aucun match.
Grand espoir du football malien et pépite déniché par Monaco à Lille pour 14 ME en juillet 2015 (environ 9 milliards de F cfa), Adama Traoré n’est pas parvenu à s’imposer sur le Rocher en raison de l’énorme concurrence au poste de milieu offensif. Avec seulement cinq apparitions en Ligue 1, pour deux buts tout de même, le Malien va aller chercher du temps de jeu en D1 portugaise où il retrouvera un autre international malien, Moussa Maréga (FC Porto).
La vie d’Adama Traoré a changé après son retour de Nouvelle-Zélande, où le Mali a terminé 3è de la Coupe du monde des moins de 20 ans et où ce jeune milieu de terrain a été consacré meilleur joueur de la compétition (4 buts, 3 passes décisives). «C’est sans doute grâce à ma performance que j’ai signé à Monaco, où je vais beaucoup apprendre», a confié le joueur après son transfert à l’ASM. Le grand espoir du football malien a commencé sa carrière à l’Académie Jean-Marc Guillou à 12 ans où il passera cinq ans, avant de s’engager avec Lille.  «J’ai été recruté lors des matches de quartier par l’Académie Jean-Marc Guillou. J’ai beaucoup appris avec Guillou.
La technique, la rigueur. On jouait pieds nus, et pour avoir des chaussures, il fallait relever des challenges, comme réussir un certain nombre de jonglages. Il voulait que j’aille au Paris FC». Mais Adama Traoré, qui avait déjà des contacts dans d’autres formations d’un niveau supérieur, refusera la proposition de Guillou. «J’ai finalement joué quelques mois à l’AS Bakaridjan où le club lillois est venu me chercher», indiquera-t-il après son départ du Mali.
Au Portugal, c’est un nouveau challenge qui attend l’international malien. Adama Traoré espère avoir plus de temps de jeu pour confirmer enfin tout le bien qu’on pense de lui depuis sa brillante prestation à la dernière Coupe du monde junior.
S. B. TOUNKARA

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *