lundi 16 juillet 2018

Header ad
Header ad

Tragique accident d’avion en Algérie : LE MALI SOLIDAIRE DU PEUPLE ALGÉRIEN

Un avion de l’armée de l’air algérienne s’est écrasé, mercredi dernier, près de Boufarik au Sud d’Alger, faisant 257 morts, majoritairement des militaires et des membres de leurs familles. Nul doute que notre pays est aux côtés du gouvernement et du peuple frère d’Algérie en ces moments douloureux. Hier dans l’après-midi, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, est venu le confirmer en signant le livre de condoléances ouvert à l’ambassade de la République démocratique et populaire d’Algérie au Mali, sise au quartier de Daoudabougou. C’est aux environs de 16H30 que le chef de l’Etat a fait son entrée dans l’enceinte de la représentation diplomatique où il a été accueilli par l’ambassadeur d’Algérie au Mali, Boualem Chebihi. Visiblement très touché par ce tragique accident, Ibrahim Boubacar Kéïta procèdera à la signature du registre de condoléances en y écrivant ces lignes : «Que la volonté d’Allah Soub’Hana Wat’Allah soit ! Le peuple algérien frère est dans la douleur, dans la désolation. Le peuple malien lui est solidaire, d’une solidarité éprouvée par l’histoire et par le temps ! Notre sympathie, notre empathie, sont totales à l’endroit de votre grand peuple dont nous avons eu le bénéfice de la vive et agissante fraternité. Que ceux qui ont été arrachés à notre commune affection, soient assurés de toutes nos bénédictions et suppliques auprès du Tout-Puissant pour le repos éternel de leurs âmes ! Qu’ils soient tous dans la Grâce d’Allah parmi les Bienheureux ! Que le paradis d’Allah Soub’Hana Wat’Allah soit leur dernière demeure !».
L’ambassadeur Boualem Chebihi a exprimé ses vifs remerciements pour ce geste de grande portée du président Kéïta qui traduit, sans nul doute, la profondeur de l’amitié et de la fraternité, de la solidarité réciproque qui ont toujours existé entre le Mali et l’Algérie. «Dans des moments difficiles, on exprime toujours par le geste, par le fait, la solidarité et le président de la République l’a fait dans ce cadre. C’est à son honneur et c’est un geste qui sera très apprécié en Algérie», a déclaré le diplomate algérien.
La signature du livre de condoléances a eu lieu en présence de plusieurs membres du gouvernement, notamment le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Tiéna Coulibaly. Etait également présent Mahamadou Diagouraga, Haut représentant du président de la République pour la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation.
Massa SIDIBÉ

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *