mercredi 22 novembre 2017

Header ad
Header ad

Tombouctou : LE MINISTRE BEN KATTRA PREND LE POULS DE LA RÉGION

Le ministre Ben Khattra a présidé la cérémonie de remise d’un chèque géant de 30 millions Fcfa

Le  ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra a effectué la semaine dernière une visite de terrain dans la Cité des 33 Saints. Au cours de cette visite, il a lancé les activités de formation de la feuille de route et du plan d’action au bénéfice des régions du nord, étape de Taoudénit et de Tombouctou. Il a visité les services relevant de son département afin de s’enquérir des conditions de travail.
La cérémonie de lancement qui a concerné les deux régions en même temps s’est déroulée à l’hôtel Auberge du Désert de Tombouctou. Elle s’est déroulée avec le drapeau tricolore du Mali, les turbans, les écharpes et les voiles aux couleurs du Mali. « C’était du jamais vu, depuis la libération des régions nord » ont confessé des témoins de la cérémonie. Plusieurs discours ont été prononcés, dont celui de la présidente de l’association Taflist In Chatma, Mme Zahbi Safia Moulaye. Elle dira que cette cérémonie, certes modeste, est d’une importance capitale pour les bénéficiaires. Ces sessions de formation, dont il est question, permettent de donner de l’espoir à cette couche vulnérable de femmes et de jeunes de notre société qui, sous les effets de la crise, sont désœuvrés. Elle a rassuré que l’Association Taflist In Chatma sera toujours prête à appuyer les plus hautes autorités de la République dans le combat contre la pauvreté, le chômage des jeunes.
En terminant, elle a remercié le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, le gouvernement à travers le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle pour tous les efforts qu’il déploie au quotidien pour soutenir les femmes et les jeunes en matière de paix, de sécurité et d’emplois en faveur des couches vulnérables. Abdoulaye Abocar Touré, directeur de cabinet et représentant le gouverneur de Taoudénit, a fait remarquer que les sessions de formation sont à l’actif de l’ANPE et du FAFPA. La formation a porté sur les techniques de transformation et de conditionnement du sel gemme, la mécanique auto, les techniques de transformation de la viande en viande séchée, la méthodologie « Gérer mieux votre entreprise » (GERME) et la méthodologie « Techniques de recherche d’emploi » (TRE) pour des diplômés sans emploi. Il a remercié et renouvelé toute la reconnaissance des populations de la Région de Tombouctou et de Taoudénit pour cette initiative de formation et de création d’emplois, seule alternative pour la lutte contre le banditisme, l’immigration et la criminalité.
Le ministre, pour sa part, a rappelé qu’il y a 6 mois, son département organisait à Bamako, une série d’ateliers avec les forces vives de la Nation et les partenaires techniques et financiers à l’effet d’identifier des axes d’intervention en matière d’emplois, aptes à l’accélération des initiatives en matière d’emplois des jeunes, d’activités génératrices de revenus et de consolidation de la paix. Au terme de l’exercice, une Feuille de route et un Plan d’action ont été dressés. Ainsi, dans le cadre de la synergie souhaitée, les différents intervenants, partenaires et parties prenantes ainsi que les coûts, ont été identifiés. « La cérémonie qui nous réunit ce jour à Tombouctou, à l’image de celle de Gao la semaine dernière, consacre particulièrement le lancement des projets de formation de la Feuille de route et de son Plan d’action. Ils contribuent, sans nul doute, à l’insertion des jeunes des régions Nord de notre pays dans l’activité économique et, surtout, à la mise en œuvre d’activités génératrices de revenus au profit des populations de ces zones », a indiqué le ministre. En terminant il a exhorté l’ensemble des acteurs et parties prenantes, singulièrement les bénéficiaires à faire montre de beaucoup de volontarisme, d’assiduité, de curiosité et d’attention durant les sessions de formation.
Le vendredi, le ministre a fait le tour de tous les démembrements du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle au niveau régional. Cette visite lui a permis de se rendre compte des conditions de travail souvent difficiles des agents. Il a aussi visité tous les centres de formation des jeunes et des femmes de la mécanique auto et moto, à la menuiserie en passant par les ateliers de coupe et couture, la maroquinerie, la production maraîchère et bovine, l’énergie solaire photovoltaïque, le photo reportage, la tapisserie, entre autres. Partout où est passée la délégation, les apprenants et leurs formateurs ont remercié le président IBK, le gouvernement pour la marque de générosité, de solidarité et de compassion en faveur des femmes, des jeunes, des refugiés retournés et des déplacés. Ils ont assuré qu’ils feront tout pour mériter la confiance placée en eux afin de réduire de façon drastique le chômage des jeunes et la pauvreté en créant des petites entreprises qui emploieront d’autres chômeurs ou diplômés sans emploi.
Sur la place publique de la mairie de la commune urbaine de Tombouctou, le ministre Ben Khattra a présidé la cérémonie de remise d’un chèque géant de 30 millions Fcfa.
Le président du conseil communal des jeunes Salaha Maïga a salué les efforts déployés par le gouvernement en faveur de la jeunesse du Mali et en particulier celle de Tombouctou. Il a aussi émis le vœu de revoir à la hausse le quota de la jeunesse de Tombouctou dans les offres d’emploi, le recrutement dans l’armée et dans les ONG, entre autres. S’adressant aux heureux bénéficiaires, Maouloud Ben a indiqué que les kits et le fonds de roulement qui les accompagne, doivent permettre de les insérer dans le tissu économique à travers des activités en lien avec les besoins de l’économie locale. « Vous devez avoir présent à l’esprit que le plus dur commence car il s’agit de la vie d’entrepreneur qui exige de vous, compétence, engagement et surtout rigueur dans la gestion, car concevoir un projet est certes difficile, mais le gérer l’est beaucoup plus. Vous devez consacrer entièrement votre temps et vos capacités au succès de cette opération, à travers un remboursement correct des échéances convenues, pour permettre à d’autres jeunes de Tombouctou de bénéficier de prêts à leur tour », a conseillé le ministre.
Après cette cérémonie, le ministre Ben Khattra a rendu une visite de courtoisie aux FAMAs pour les encourager dans leur mission difficile.

Moulaye SAYAH
AMAP-Tombouctou

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *