Tennis, coupe du président de la fédération : AMADOU DIARRA ASSURE LE SPECTACLE

Amadou Diarra (en blanc) a confirmé tout le bien qu’on pense de lui depuis déjà quelques années

Auteur d’une prestation XXL, le jeune prodige du tennis malien a remporté l’édition 2018 de la coupe du président de la fédération, en dominant, facilement Gaoussou Coulibaly 6-1, 6-0, samedi au Tennis club du stade Modibo Keïta
La 4è édition de la coupe du président de la Fédération malienne de tennis (FMT) a connu son épilogue, le samedi 8 juillet, avec le sacre d’Amadou Diarra. En finale du Simple Messieurs, la star montante du tennis malien n’a fait qu’une bouchée de son adversaire, Gaoussou Coulibaly, sèchement battu deux Sets à zéro (6-1, 6-0). Amadou Diarra a maîtrisé le sujet de bout en bout et régalé le public du Tennis club du stade Modibo Keïta avec sa puissance de frappe, ses coups droits et sa combativité.
«Je viens de regarder un match de Rafael Nadal à Wimbledon, j’avoue, très honnêtement, avoir remarqué certains gestes de l’Espagnol chez les deux finalistes. Je rends hommage aux deux enfants qui nous ont gratifiés d’un beau spectacle. Les joueurs maliens sont à la hauteur», a commenté le premier vice-président de la FMT, Amadou Togola. Il ajoutera : «certains joueurs ont décidé de boycotter l’édition de cette année, mais cela n’a pas joué sur le niveau de la compétition qui était très relevé.
Aussi, je note avec satisfaction qu’après deux ans d’interruption, la coupe du président de la fédération reprend ses droits. Pour moi, chaque compétition de plus est une expérience de plus et une victoire de plus pour le tennis malien. Je félicite la commission d’organisation pour le bon déroulement du tournoi et bravo aux jeunes», insistera Amadou Togola, en adressant ses remerciements aux partenaires et sponsors de la FMT, notamment le ministère des Sports, le Comité national olympique et sportif (CNOS) et Sotelma-Malitel. La finale du Simple Dames a été remportée par Aïchata Keïta, facile vainqueur de Fatoumata Keïta 6-1, 6-2.
«Le Comité national olympique et sportif regrette la décision de certains joueurs de boycotter la compétition, abondera le représentant du mouvement olympique, Wahabou Zoromé. Le comité accorde une grande importance à l’union et à l’entente au sein des fédérations. Ce qui est arrivé au monde du football doit être une leçon pour toutes les associations sportives nationales. Le comité sera toujours disponible pour soutenir et accompagner les fédérations et demande aux acteurs du sport, dirigeants et sportifs de rester unis. Les querelles de personne et la division ne peuvent que freiner le développement du sport», martèlera Wahabou Zoromé, avant de féliciter la FMT pour «son dynamisme et ses initiatives» dans le cadre de la promotion et du développement du tennis malien.
Le coup d’envoi de cette 4è édition de la coupe du président de la Fédération malienne de tennis, Mohamed Oumar Traoré «Pelé» a été donné le 24 juin et 16 joueurs et joueuses se sont affrontés pour les deux trophées (Messieurs et Dames). Les deux vainqueurs du tournoi, à savoir Amadou Diarra et Aïchata Keïta ont reçu, respectivement 200.000F cfa et 150.000F cfa, contre 150.000F cfa et 100.000F cfa, respectivement pour Gaoussou Coulibaly et Fatoumata. En plus, les quatre finalistes ont reçu, chacun, 2 boites de balles. Les demi-finalistes des deux tableaux ont également été récompensés, tout comme les quarts de finaliste.
Les premiers ont empoché 75.000F cfa et 2 boites de balles, alors que les deuxièmes sont repartis avec 25.000F cfa et 2 boites de balles. On notait la présence au bouquet final des membres du bureau fédéral, du président de la ligue de tennis du District de Bamako, Mamadou Djénépo et du représentant du Tennis club du stade Modibo Keïta, Alfousseïn Doumbia «Ombré».
Souleymane B. TOUNKARA

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *