lundi 23 octobre 2017

Header ad
Header ad

Ténenkou : UN SCHÉMA PASTORAL POUR PROMOUVOIR LA COEXISTENCE PACIFIQUE

Après avoir tenu des ateliers pour l’élaboration du schéma pastoral dans toutes les communes du cercle, l’inter collectivité « Deental Massina » du cercle de Tenenkou a organisé un atelier de restitution pour valider les travaux. C’était le 29 Juillet dernier avec l’appui financier de la coopération suisse à travers le Programme de soutien aux économies locales du Delta intérieur du Niger (PSEL-DELTA) exécuté par le consortium Helvetas suisse Inter coopération/AFAR.

L’atelier qui s’est tenu sous la présidence du préfet du cercle Makan Doumbia, a regroupé tous les acteurs du secteur de l’élevage de la localité. Les objectifs visés par ces ateliers sont l’accompagnement des acteurs des communes pour l’identification, le diagnostic et la matérialisation des ressources pastorales des différentes localités et des voies d’accès sur un support. Ces actions sont considérées comme un gage de la sécurisation du déplacement des animaux dans la zone.

Au cours de la rencontre, les participants, après la synthèse et une mise en commun des informations des différents ateliers communaux (Diafarabé, Kareri, Diondiori, Ouro Ardo, Ouro Guiré, Sougoulbé, Toguéré Coumbé, Togoro Kotia et Diaka), ont validé le document qui comporte l’ensemble des ressources pastorales du cercle et de ses voies d’accès.

Selon l’ingénieur d’élevage Yély Cissé, conseiller en élevage au PSEL-DELTA de l’ONG helvetas suisse Inter coopération, ce schéma vise la promotion de la coexistence pacifique entre les différents utilisateurs des ressources naturelles (éleveurs, agriculteurs, pêcheurs, exploitants forestiers…), la réduction du surpâturage à travers l’exploitation rationnelle des ressources pastorales, la mobilisation des acteurs locaux et leur responsabilisation pour la gestion et la prévention des conflits.

Pour la mise en œuvre du schéma pastoral, un plan d’investissement des actions retenues par l’ensemble des communes a été recommandé par les participants. On peut retenir, entre autres, la régénération/ensemencement des mares en bourgou, les forages, le fonçage des puits pastoraux, le sur creusement des mares, la matérialisation des pistes de transhumance. A la fin des travaux, Yély Cissé, a invité tous les participants au vivre ensemble, au respect strict des engagements pris pour l’élaboration de ce schéma qui est, a-t-il dit, un outil précieux de reconnaissance et de sécurisation du foncier pastoral dans le delta intérieur du Niger.

Moussa DEMBÉLÉ

AMAP-Ténenkou

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *