mardi 12 décembre 2017

Header ad
Header ad

Sommet Afrique-Europe à Abidjan : BEAUCOUP DE SUJETS À L’ORDRE DU JOUR

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, en compagnie de son épouse, Mme Kéita Aminata Maïga, est arrivé, hier en fin d’après midi, à Abidjan (Côte d’Ivoire), où s’ouvre aujourd’hui le 5ème sommet Union africaine-Union européenne.
Les dirigeants des deux continents, qui se réunissent les 29 et 30 novembre dans la capitale ivoirienne, mettront à profit ce haut cadre de dialogue pour discuter de l’avenir de leurs relations. Pour ce faire, le thème «Investir dans la jeunesse pour un avenir durable» se veut plus que révélateur.
Il s’agit là d’une priorité pour l’Afrique quand on sait que  60 % de sa population a moins de 25 ans.
Le sommet UA-UE est une occasion décisive pour renforcer les liens politiques et économiques entre les deux continents.
Au cours de cet événement de haute portée auquel prennent part 83 chefs d’État et de gouvernement, dont 55 en Afrique et 28 en Europe, seront aussi examinés des axes prioritaires du partenariat UE-Afrique comme la question migratoire, la paix et la sécurité avec un accent particulier sur la lutte contre le terroriste et l’extrémisme violent.
A cet égard, le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita, qui a déjà demandé une commission d’enquête sur la traite des migrants africains sur le territoire libyen, ne manquera pas d’occasion pour tirer encore la sonnette d’alarme pour que cesse cette pratique d’une autre époque. La gouvernance, la démocratie, l’investissement et le commerce, le développement des compétences, la création d’emplois constituent aussi des éléments qui vont alimenter les débats lors de ce grand rendez-vous entre dirigeants africains et européens sur le sol ivoirien.

Envoyé spécial
Lougaye
ALMOULOUD

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *