mercredi 24 mai 2017

Sikasso : EXERCICE D’AUTO EVALUATION DU PROGRAMME D’APPUI AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE REGIONAL

Un atelier d’auto évaluation du Programme d’appui au développement économique régional (ADER) a regroupé les 15 et 16 février derniers dans la capitale du Kénédougou, les responsables du conseil régional, des plateformes du développement économique local, des services régionaux, de la société civile et des représentants des projets et programmes. Les représentants des Coopérations suisse et danoise ont également pris part aux travaux.
A l’horizon 2035, la Région de Sikasso ambitionne de faire de la localité, une grande mégalopole ouest-africaine dont l’économie moderne, compétitive et diversifiée, fondée sur l’agroforesterie, constituera un facteur de stabilité sociale et d’ouverture vers des espaces sous régionaux et internationaux plus dynamiques. Pour réaliser cette vision, le conseil régional a élaboré un plan stratégique de développement pour la période 2011 – 2020. Ce plan constitue un cadre de référence pour toutes les actions de développement économique, social et culturel, un instrument de pilotage et de coordination faisant office de porte d’entrée pour tous les acteurs voulant intervenir dans le développement régional. La Coopération suisse s’est engagée à contribuer à la mise en œuvre de cette dynamique à travers le programme ADER dont l’auto évaluation est au centre du présent atelier.
Un document d’engagement similaire avec la Coopération danoise est en cours de préparation, a affirmé le président du conseil régional de Sikasso Yaya Bamba. Selon lui, dans le cadre de ce programme ADER, les tâches sont définies. Le conseil régional assure le leadership pour le pilotage, l’animation et la coordination des activités de développement, mais les collectivités territoriales et le secteur privé réalisent et rentabilisent les investissements agro-sylvo-pastoraux de la région. D’un coût de plus de 3 milliards de Fcfa, ce programme ADER est cofinancé par la Coopération suisse et le conseil régional, a précisé M. Bamba.
Le directeur de cabinet du gouverneur de Sikasso Intalhamt Ag Erzaye a remercié le conseil régional pour cet exercice d’auto évaluation de performance, qui entre dans les principes de la bonne gouvernance. Il a souligné l’importance d’une telle rencontre regroupant l’ensemble des acteurs, pour mesurer l’atteinte des objectifs, échanger sur les difficultés rencontrées et dégager les perspectives.
Au cours des travaux, les participants ont planché entre autres, sur le dispositif d’animation territoriale du conseil régional qui a mis en place 3 plateformes de développement économique local au niveau des pôles de Bougouni, Koutiala et Sikasso. D’autres activités ont été menées par le conseil régional, comme l’organisation d’échanges sur les projets fédérateurs structurants avec les conseils de cercle, les rencontres avec les projets/programmes pour la création de synergies d’actions.
Avec le secteur privé, des initiatives ont été également prises dans le cadre du programme ADER, pour appuyer la production de semences améliorées, accompagner l’organisation des foires agricoles et financer les études sur les filières maïs et patates douces.
Les participants ont apprécié les résultats atteints par le programme ADER qui a permis au conseil régional de Sikasso de renforcer ses capacités organisationnelles et institutionnelles, d’assurer la fonctionnalité des instances de concertation et d’exécution du développement régional et enfin de développer un bon dispositif de suivi.
F. DIABATé
AMAP – SIKASSO

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *