jeudi 22 juin 2017

Sikasso : DES VARIETES D’ARACHIDE RESISTANTES ET A HAUT RENDEMENT

Renforcer la production de semences d’arachide et la commercialisation à grande échelle, tel était l’objectif de la première foire semencière qui a regroupé la semaine dernière à Siramana à 45 km de Sikasso, de nombreux producteurs d’arachide, les représentants des projets et ONG partenaires.

Espace d’échanges, de partage et d’acquisition de nouvelles connaissances sur la lutte contre l’aflatoxine en utilisant les variétés améliorées, résistantes et à haut rendement, cette première foire a été initiée par plusieurs partenaires dont GRAADECOM, CAAD, AOPP et ICRISAT avec l’appui financier de l’USAID.

Pour le coordinateur du projet ICRISAT le Dr Ayoni Ogunbayo, ces foires et journées semencières sont organisées pour faire découvrir aux producteurs, les nouvelles variétés de semences améliorées mises au point par l’ICRISAT et ses partenaires, renforcer les connaissances des producteurs pour l’atteinte des objectifs du programme arachide. Selon lui, de façon générale, ce projet vise à augmenter la productivité de l’arachide chez les petits producteurs du Mali, du Ghana et du Nigéria, afin d’améliorer leurs revenus, la nutrition et la santé dans leur milieu.

Le maire de la commune rurale de Fama, Bakary Dissa, a remercié les participants constitués de producteurs agricoles des localités voisines, de petites entreprises semencières et des transformateurs de produits alimentaires. Il s’est réjoui de l’organisation de cette foire dans sa commune avant de présenter aux participants, les variétés d’arachide améliorées et résistantes que sont NIETA TIGA, YIRIWA TIGA, 86024, et ALASON dont les rendements à l’hectare sont de 1,5 à 2 tonnes.

Les participants ont remercié les initiateurs de cette foire semencière qui leur facilitera l’accès aux semences de qualité, l’utilisation des variétés améliorées à haut rendement, la lutte contre la contamination de l’arachide par l’aflatoxine et enfin l’amélioration des connaissances des paysans sur les nouvelles technologies culturales de production de l’arachide.

La visite guidée des stands a permis aux participants de découvrir plusieurs semences des cultures pratiquées dans la contrée. Cette foire a été une occasion pour les organisateurs de faire une large diffuusion des quatre variétés d’arachide améliorées de l’ICRISAT et utilisées dans le cadre du projet, mais aussi, elle a été un lieu d’échanges entre les acteurs de la filière arachide.

Fousseyni DIABATE
 AMAP- Sikasso

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *