dimanche 24 septembre 2017

Header ad
Header ad

Ségou : UN APPUI PRECIEUX AUX PRODUCTEURS DE SEMENCES

Le ministre de l’Agriculture remettant un équipement à un bénéficiaire

Le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé, a présidé il y a une dizaine de jours à Ségou, une cérémonie de remise d’équipements et divers intrants à 50 coopératives de producteurs de semences des Régions de Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou et Gao. Il avait à ses côtés le coordinateur du Projet de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire au Mali (PRIA-Mali), Dr Mody Kanouté, le gouverneur de la Région de Ségou, Georges Togo et le maire Aboubacar Sow.
Initiée par le Projet de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire au Mali (PRIA-Mali), cette donation a coûté 305 millions de Fcfa et comprend en matériels et équipements 52.576 kg de semences de base, 47 unités de bascules, 94 balances, 94 appareils de traitement, 188 bâches, 940 palettes, 94 sondes, 94 couseuses électriques, 94 combinaisons, 94 bottes et autant de lunettes et cache-nez et 50 matériels de conditionnement. En intrants agricoles, le don comprend 92.816 kg en DAP/Complexe, 114.699 kg d’urée, 2584 litres d’herbicide total, 1470 litres d’herbicide sélectif, 648 litres d’insecticides et 45 litres en bactéricides, fongicides, acaricides et nematicides.
Ces dons seront repartis entre les 50 coopératives de producteurs de semences des 5 Régions couvertes par le projet. C’est la Région de Sikasso qui se taille la part du lion avec 20 coopératives. Elle est suivie par celle de Ségou avec 16 et Mopti avec 11 coopératives. La Région de Gao a deux coopératives contre une pour celle de Tombouctou. Ces dons toucheront 20 cercles, 36 communes et 48 villages pour 4558 producteurs dont 1738 femmes.
Dans son discours, le coordinateur du Projet de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire au Mali (PRIA-Mali), Dr Mody Kanouté a expliqué que ledit projet vise à protéger les moyens de subsistance des ménages les plus vulnérables, à renforcer durablement les moyens de production des pasteurs, agro-pasteurs, agriculteurs et pêcheurs, et à développer leurs capacités d’adaptation au changement climatique.
La démarche participe de l’effort du gouvernement en général et du département de l’Agriculture en particulier, à renforcer les capacités de production nationale de semences sélectionnées certifiées, gage de la réussite de l’augmentation de la production et de la productivité.
Le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé a, dans son discours indiqué que cette initiative procède de la volonté des plus hautes autorités du pays, de booster durablement la production et la productivité agricoles par le renforcement des capacités productives de cinquante coopératives de producteurs de semences sélectionnées. «La production de semences sélectionnées pour répondre à la demande de notre agriculture en plein essor, dépend du renforcement de la capacité des producteurs de semences et de leur niveau d’organisation, dira le ministre Dembélé. Un fait est de doter les producteurs en semences, mais un autre non moins important est d’apporter l’encadrement nécessaire pour leur permettre de réaliser de bonnes productions».
Le ministre de l’Agriculture a invité les bénéficiaires à faire bon usage des équipements et intrants afin de se servir et de servir tout le pays.

Demba COULIBALY
AMAP-Ségou

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *