jeudi 17 août 2017

Header ad
Header ad

Ségou : LES JOURNALISTES A L’ECOLE DE LA COMMUNICATION DE DEFENSE

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiena Coulibaly et son collègue en charge de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, ont coprésidé hier, au centre Gabriel Cissé de Ségou la cérémonie d’ouverture de l’atelier de sensibilisation et d’information des médias sur les enjeux de la communication de défense au Mali. C’était en présence du gouverneur de la Région de Ségou, Georges Togo. L’atelier qui durera trois jours est placé sous le thème : «Enjeux de la communication de défense au Mali, rôle et responsabilité des médias».
Au cours de cet atelier, les journalistes aborderont des thèmes comme « communication de défense : défis, enjeux et contraintes opérationnelles », « la gestion de l’information militaire en temps de crise », « le rôle et la responsabilité sociale du journaliste » et « Médias et construction citoyenne ». Plusieurs journalistes de la presse écrite et de l’audiovisuel venus des Régions de Koulikoro, Sikasso, Ségou et du District de Bamako participent à cet atelier dont l’objectif est de rechercher et de proposer des solutions à la hauteur des enjeux et des défis liés à la communication en matière de défense et de sécurité. Il vise aussi à établir des relations viables entre les journalistes et le ministère de la Défense et des Anciens Combattants pour assurer la circulation d’informations pertinentes, exactes et opportunes.
Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants expliquera que cet atelier délimite les contours et le contenu de la communication de défense. Il impose aux journalistes, dans le cadre des relations nation-citoyen, de s’interroger constamment dans leurs fonctions d’information, de formation, d’éducateur, sur la spécificité de la communication de défense. Il a ensuite ajouté que l’objectif visé est d’éviter de livrer des informations, fussent-elles vraies, pouvant contrarier le bon fonctionnement d’un segment quelconque du dispositif militaire destiné à préserver le territoire national, les personnes et leurs biens. Face aux menaces adverses et dans l’urgence, poursuivra-t-il, le rôle primordial pour les journalistes doit être prioritairement et essentiellement d’assurer la protection des populations, et de contribuer au réarmement moral des troupes, à la promotion de la paix et de la sécurité. «Nous avons l’espoir que le présent atelier contribuera à accroître l’intérêt des médias pour les questions de défense et de sécurité et à améliorer la masse, la qualité et la pertinence des informations mises à la disposition du public. Ceci aboutira certainement à l’émergence au Mali d’un réseau efficace de communicateurs en matière de défense et de sécurité », a souhaité Tiénan Coulibaly.
Le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré abondera dans le même sens mais en invitant les médias à jouer pleinement leur rôle en donnant de bonnes informations et surtout accompagner le ministère de la Défense et des Anciens Combattants à atteindre son objectif. Il a ensuite rappelé aux participants l’importance de cet atelier qui ne vise qu’à approfondir leurs connaissances en matière de communication. Le ministre Touré a enfin invité les journalistes à suivre avec assiduité cet atelier pour qu’à la fin son département puisse mettre en œuvre les recommandations de cet atelier.
D. COULIBALY
AMAP-Ségou

 

LE MINISTRE AROUNA MODIBO TOURE A L’AMAP ET L’ORTM SEGOU
En marge de l’atelier de sensibilisation et d’information des médias sur les enjeux de la communication de défense, le ministre Arouna Modibo Touré a rendu une visite de courtoisie à la station régionale de l’ORTM et au bureau régional de l’AMAP. L’objectif de cette visite de courtoisie était de venir s’enquérir des conditions de travail et du bon fonctionnement de ces deux structures relevant de son département. «Je suis venu pour m’imprégner des réalités et de vous assurer de la disponibilité de mon département à vous accompagner et à relever les défis», a-t-il expliqué.
C’est à l’ORTM que commencera cette visite de courtoisie. Conduit par le directeur régional de l’ORTM, Idrissa Goulou Sissoko, le ministre Touré a visité successivement les studios, les bureaux et le centre émetteur et la salle de montage. Il y déplorera la vétusté des équipements, avant de solliciter l’accompagnement de tous pour le relever le défi. Après la station régionale de l’ORTM de Ségou, le ministre Touré s’est rendu à l’AMAP. Après les salutations protocolaires, le visiteur de marque entretiendra les travailleurs sur l’objet de sa visite et ses attentes. S’ensuivra une visite guidée par le représentant régional de l’AMAP à Ségou, Demba Coulibaly. Livrant ses sentiments à la fin de la visite, le ministre Touré a témoigné : «Au terme de ma visite, je me rends compte qu’il y a des défis à relever au niveau des deux structures. Je suis convaincu que les problèmes évoqués par les responsables de ces deux services seront réglés de manière équilibrée» a assuré le ministre Touré.
D. COULIBALY
AMAP-Ségou

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *