mardi 20 février 2018

Header ad
Header ad

Ségou : LE MINISTRE OUMOU TOURÉ PREND CONTACT AVEC LES FEMMES

La région de Ségou est une grande zone de production agricole et d’autres activités économiques importantes où les femmes occupent une place importante. Dans cette région, plusieurs programmes du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille y interviennent, notamment le programme plateformes multifonctionnelles, le programme karité, le PRODESS. C’est l’une des raisons qui a motivé la visite du ministre en charge de ce département, Mme Traoré Oumou Touré, dans cette localité le jeudi et le vendredi dernier. Elle était venue prendre contact avec les associations et groupements féminins de la région, s’enquérir de leur situation pour mieux prendre en charge leurs préoccupations.
Au programme de sa visite, Mme Traoré Oumou Touré a procédé vendredi à l’inauguration de la banque de céréales du village de Yassalam, une localité située à 15 kms de Ségou. Subventionnée par CARE Mali à 95%, cette banque de céréales est destinée au réseau MJT (Musow ka Jiguiya Tôn) villageois Jekafo composé de 5 groupements totalisant 147 femmes membres. Elle permettra de contribuer à la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle pendant les périodes de soudure.
Après les mots de bienvenue, le directeur de CARE Mali, Yawo Douvon, a remercié la population pour l’accueil réservé au ministre et à sa délégation et pour son engagement pour l’autonomisation de la femme. Il a particulièrement salué les femmes pour leur dévouement et les hommes pour leur accompagnement à la cause féminine. Se réjouissant du choix du ministre porté sur les activités de CARE dans la région de Ségou lors de son séjour, M. Douvon a salué la coopération entre sa structure, le consortium Amapros-ASAFE et le ministère en charge de la Femme pour soutenir l’autopromotion des femmes au Mali.
Quant au ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, il a remercié les autorités pour l’accueil chaleureux. Mme Traoré Oumou Touré a magnifié le partenariat avec CARE Mali qui travaille dans la droite de la politique nationale du genre et qui utilise une approche qui met les hommes et les femmes en cohésion sociale pour le développement. A Yassalam, le ministre a offert un moulin aux femmes d’une valeur de 1, 9 million de Fcfa. De Yassalam, Mme Traoré Oumou Touré s’est rendue au Centre d’autopromotion des femmes de la commune rurale de Markala où elle a tenu une rencontre avec les femmes du réseau MJT villageois de cette ville. Ce réseau est également financé par CARE Mali et dont la mise en œuvre est assurée par des ONGs locales en partenariat avec le département de la femme.
Dans son intervention, le maire de la commune rurale de Markala, Adama Siby, a remercié le ministre et sa délégation pour leur présence dans leur localité. Il a particulièrement salué CARE Mali dont la présence a été salutaire et bénéfique au sein de sa commune. Grâce à CARE Mali, a-t-il souligné, les femmes ont bénéficié des formations, des activités génératrices de revenus, des banques de céréales dans 14 villages de la commune et des périmètres maraîchers. S’y ajoute la réalisation des infrastructures scolaires à Kokè. En prenant la parole, Mme Traoré Oumou Touré a souligné que l’autonomisation est une obligation et un engagement fort du gouvernement. C’est pourquoi elle a assuré à travailler en étroite collaboration avec les partenaires déjà sur place pour appuyer l’autonomisation des femmes.
A Markala, le ministre a remis un kit de savonnerie aux femmes. Sa visite du ministre a pris fin dans la ville de Ségou par une remise d’équipements aux groupements et coopératifs des femmes de Ségou évoluant dans le karité. D’une valeur marchande d’environs dix millions, le don est composé de marmites, de moulins, de moules, foyers améliorés. Partout où elle est passée, elle a prôné la paix, la cohésion sociale et le dialogue social.
Auparavant, le jeudi soir, Mme Traoré Oumou Touré avait rencontré des groupements de femmes au Gouvernorat de Ségou. Une rencontre au cours de laquelle elle a informé les femmes sur les différents programmes du ministère, notamment l’organisation prochaine des assises régionales des femmes pour la paix à Ségou et le thème national du 08 mars 2018 : «Femme médiatrice dans la reconstruction de la cohésion sociale dans l’espace du G5 sahel». Femme et paix ; le rôle de la femme avant, pendant et après les élections, le FAFE, la loi 052, le communiqué de l’Etat major par rapport à l’interdiction de circulation des pick-ups et de motos, la participation effective et active au processus de sécurisation et de stabilisation de la zone, sont entre autres sujets abordés au cours de cette rencontre à l’issue de laquelle les femmes ont sollicité le renforcement de leur capacité en vue de leur autonomisation, la création des usines de transformation de leurs produits, des moyens pour appuyer leurs candidatures aux élections.
Aminata Dindi Sissoko

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *