mardi 24 janvier 2017

Header ad
Header ad
Header ad

Santé, action sociale et  promotion de la famille : LES TRAVAILLEURS LEVENT LEUR MOT D’ORDRE DE GREVE

Le gouvernenemy et le SNS-AS-PF se sont entendus l’adoption d’un plan  de carrière pour les travailleurs de la santé et de l’action sociale.
Le gouvernenemy et le SNS-AS-PF se sont entendus l’adoption d’un plan de carrière pour les travailleurs de la santé et de l’action sociale.

Le Syndicat national de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille (SNS-AS-PF) a décidé de lever son mot d’ordre de grève illimité à compter d’hier à minuit. Cette décision survient après 6 jours de travaux de la commission de conciliation mise en place par le ministre du Travail et de la Fonction publique chargé des relations avec les institutions. Le préavis portait sur 9 points de revendications. Après examen de ces revendications, les parties se sont mises d’accord sur un certain nombre de points : la revalorisation de la fonction socio-sanitaire et de la promotion de la famille à travers l’adoption d’un plan de carrière pour tous, l’adoption d’un plan de formation continue et d’un plan de motivation, la satisfaction des points contenus dans les résolutions du 12ème congrès du SNS-AS-PF. La partie gouvernementale a par ailleurs promis l’ouverture des concours professionnels dès l’année académique 2017-2018 et réaffirme son engagement à payer régulièrement les salaires des agents de l’UMPP. A ce sujet, une somme de 83 millions de Fcfa a été déjà payée et le mandatement de 98 autres millions est fait. Les parties ont également convenu de l’octroi et l’augmentation substantielle des primes de fonction spéciale, des primes de garde, de monture et l’intégration des émoluments des bi-appartenants dans leur salaire. Elles sont aussi d’accord sur le maintien et l’extension des ristournes dans leur esprit d’antan, sur la prise en charge à 100% des soins médicaux et du médicament des travailleurs socio-sanitaires et de la promotion de la famille. Autres points d’entente : l’intégration des contractuels payés sur ressources propres fonds PTTE des nourrices de la Pouponnière, la régularisation de la situation des autres catégories de travailleurs de cette structure conformément à la réglementation du travail, l’octroi d’autorisation et de congé de formation à tous les travailleurs ayant respecté la réglementation en vigueur, le respect de la liberté syndicale à tous les niveaux et l’annulation des mutations abusives des responsables syndicaux dont le mandat est en cours, la régularisation des agents de la santé de la Région de Gao omis pour les frais de retour et d’installation. Pour l’amélioration des conditions de travail, le gouvernement s’est engagé à doter les structures socio-sanitaires et de la promotion de la famille en matériels de travail, d’équipements et de personnel qualifié conformément à la carte sanitaire nationale.

F. NAPHO

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *