jeudi 19 avril 2018

Header ad
Header ad

Rencontre gouverneur et chef de Barkhane à Gao : LA SÉCURISATION DES POPULATIONS ET DE LEURS BIENS AU CŒUR DES ÉCHANGES

Le nouveau gouverneur et le chef de Barkhane au cours de la rencontre

Le gouverneur de la Région de Gao, le colonel major Sidiki Samaké s’est rendu mercredi dernier au Camp des forces de Barkhane. Il était accompagné des responsables de trois composantes des forces de sécurité de la Région à savoir la garde nationale, la gendarmerie et la police. Le chef de l’exécutif de la Région a eu un entretien avec celui de la force Barkhane le colonel Servera.
Autour d’une pause café, nous avons interrogé le chef de la force Barkhane de Gao, le colonel Servera qui nous a parlé de la situation de la zone d’opération de la force Barkhane et le partenariat entre les forces de sécurité de l’armée malienne et Barkhane pour les opérations en cours.
Il a indiqué qu’actuellement des opérations se déroulent au sud d’Ansongo vers la frontière mauritanienne dans le cadre de la force conjointe du G5 Sahel.
Interrogé sur les engins que Barkhane a détruit durant la nuit qui a provoqué la mobilisation de la jeunesse de Gao, le chef de la force Barkhane a répondu qu’ il a reçu la lettre des jeunes de Gao et que leurs préoccupations ont été prises en compte.
Le colonel Servera a expliqué que la situation a été provoquée par des explosions des munitions ou d’engins explosifs que Barkhane a récupéré au cours des opérations.
Ces engins doivent être détruits dans l’intérêt des populations et un deuxième type d’explosion que la population de Gao a entendu étaient des tirs de Barkhane pour dissuader les groupes terroristes de tirer sur la ville.
Il a aussi rappelé que le 11 septembre dernier, il y a eu 7 à 8 tirs d’obus qui n’ont fait des victimes, ni chez Barkhane, ni chez les Famas et la Minusma et ni chez la population. Selon lui, tous les tirs que Barkhane mène ont pour but d’empêcher les terroristes de bombarder Gao.
«C’est vraiment une mission de protection des populations, des forces maliennes, de la Minusma et de Barkhane et j’ai instruis à mes hommes que désormais les munitions qui ont été récupérées au cours des opérations doivent être détruites en dehors de la ville», a-t-il détaillé.
Le gouverneur de la Région, le colonel major Sidiki Samaké a sollicité le colonel Servera pour une formation commando au bénéfice des éléments des Famas de la Région afin de renforcer d’autres éléments qui ont déjà reçu la même formation. Il a aussi salué le partenariat fécond qui existe entre les forces maliennes et Barkhane.

Abdourhamane TOURÉ

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *