samedi 21 juillet 2018

Header ad
Header ad

Région de Kayes : SENSIBILISATION SUR LA MIGRATION ET LES OPPORTUNITÉS D’EMPLOIS

Le ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, Abdramane Sylla et celui de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra, ont procédé la semaine dernière au lancement de la campagne d’information et de sensibilisation sur la migration et les opportunités d’emplois à Kayes. Cette campagne met en exergue les efforts que déploie le gouvernement pour la réalisation de l’Accord pour la paix et la réconciliation, la satisfaction de la demande sociale pour l’accélération de la mise en œuvre du Programme présidentiel d’urgences sociales et l’organisation d’élections transparentes, crédibles et apaisées. La présente campagne de sensibilisation est un maillon important du Projet «l’Emploi des jeunes crée des opportunités ici au Mali», mis en œuvre par le consortium d’agences comprenant la SNV, ICCO, WASTE et l’APEJ pour un coût de 13 milliards de Fcfa. Dans le cadre de la lutte contre la migration irrégulière, l’Union européenne a mis en place un Fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique pour contribuer à stimuler le développement économique et la stabilité sociale en créant des opportunités pour l’emploi des jeunes, des femmes et des migrants potentiels de retour.
Depuis le lancement officiel du projet le 20 septembre 2017, suivi des lancements régionaux à Kayes, Koulikoro, Bamako et Gao, de nombreuses activités ont été menées en collaboration avec le ministère des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine. A ce titre, une campagne similaire a été lancée le 7 février à Koulikoro et le 5 mars à Gao à l’intention de la société civile, notamment les jeunes, les femmes et surtout les médias. «Dans les jours à venir, une première cohorte de 2 400 jeunes va démarrer un Programme de formation et d’auto-emploi dans les secteurs de l’horticulture, la gestion des déchets, l’agro-alimentaire et l’artisanat utilitaire», a précisé le ministre Maouloud Ben Kattra.
Si globalement la migration procure des avantages importants pour notre pays et à des milliers de ménages, le gouvernement privilégie des projets professionnels contrôlés, construits et concertés qui garantissent aux migrants une situation acceptable et le minimum de dignité. Le Projet «l’Emploi des jeunes crée des opportunités, ici au Mali» a pour objectif de contribuer au développement des opportunités économiques et à la stabilité sociale dans les Régions de Kayes, Koulikoro, Gao et le District de Bamako. Cela, à travers l’horticulture, la gestion des déchets, l’agro-alimentaire et l’artisanat utilitaire pour 8 620 bénéficiaires directs. On retiendra dans le lot quelques 20 fermes horticoles gérées par des coopératives, des kits de démarrage, 400 PME dont 150 dans le secteur de l’horticulture, 100 dans la gestion des déchets solides, 50 dans l’agro-alimentaire et 100 dans le secteur de l’artisanat utilitaire.
S’agissant spécifiquement de la Région de Kayes, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle a annoncé que 600 jeunes bénéficiaires, au titre de l’année 2018, ont été sélectionnés. Les formations en gestion d’entreprise et compétences de vie démarreront très prochainement. «Vous avez la force intellectuelle et morale de s’attaquer au développement économique de notre pays et de réussir», a déclaré le ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine. Dr. Abdramane Sylla a demandé aux jeunes de s’investir, notamment dans la production de la gomme arabique dont la tonne est vendue à 3 millions de Fcfa.

Bandé Moussa
SISSOKO
AMAP-Kayes

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *