mercredi 22 novembre 2017

Header ad
Header ad

Programme de développement sanitaire et social : évaluation à mi-parcours

Le Comité de suivi du Programme de développement sanitaire et social (PRODESS III) qui est l’instance de décisions du Programme se tient depuis lundi au Centre MAEVA. La réunion était présidée par le ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Hamadou Konaté, en présence du secrétaire général du département de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Salif Samaké. Y étaient aussi le chef de file des partenaires techniques et financiers (PTF) et directeur par intérim de l’USAID, Robert Schmidt et le président de la Fédération nationale de santé communautaire (FENASCOM), Yaya Zan Konaré et nombre d’invités. La session du Comité de suivi du PRODESS se tient dans un contexte de réforme des secteurs de la Santé, du Développement social et de la Promotion de la famille. La réunion se tient après un exercice préalable de planification dans les districts et régions de notre pays. Elle s’est attachée à la présentation de la synthèse des rapports d’activités et bilans 2016 et principaux résultats techniques attendus en 2018 par objectifs stratégiques des trois départements en charge de la mise en œuvre du PRODESS. Par ailleurs, le Comité de suivi représente un cadre d’évaluation des avantages et efforts consentis en 2016 dans les domaines de la santé, du développement social et promotion de la famille. En outre, l’analyse de ses résultats devrait permettre de proposer des solutions en vue d’aplanir les difficultés et de relever les défis.
« Nous saluons les réflexions sur les réformes du système de santé en cours et suggérons leur prise en compte dans les plans opérationnels suivant le calendrier retenu », a souligné Robert Schmidt. Par ailleurs, il a saisi l’occasion pour exprimer la gratitude des partenaires du secteur santé et réitérer leur soutien à la politique sanitaire.
A en croire le chef de file des PTF, la mise en œuvre des résultats de l’évaluation à mi-parcours du PRODESS devra permettre de renforcer les performances du Programme. Il faut rappeler que dans le cadre de la mise en œuvre des politiques, en matière de santé, développement social et promotion de la famille, notre pays a élaboré son deuxième Plan décennal de développement sanitaire et social (PDDSS) pour la période 2014-2023.
Ce plan décline une approche prenant en compte le secteur regroupant la santé et l’hygiène publique, le développement social et la promotion de la famille. Le PRODESS III qui découle de ce PDDSS a été bâti suivant une approche participative et décentralisée. Le président Yaya Zan Konaré a salué le gouvernement pour les résultats encourageants enregistrés dans la mise en œuvre des initiatives ou stratégies nouvelles.
Il s’agit, entre autres, du processus de médicalisation des CSCOM, du renforcement du système de santé avec comme porte d’entrée la vaccination et la nutrition. Il a aussi rappelé la délocalisation des réunions de cabinet élargies dans les régions et la valorisation des médicaments traditionnels. Quant au ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, il a remercié les PTF pour les efforts consentis dans l’exécution du PRODESS avant d’indiquer que la réunion permet d’apprécier le chemin parcouru.
Babba B.
Coulibaly

 

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *