mardi 21 novembre 2017

Header ad
Header ad

Procès Amadou Aya Sanogo et autres à Sikasso: L'AUDIENCE SUSPENDUE JUSQU’AU LUNDI

avocatsLe procès Amadou Aya Sanogo et autres qui a repris aujourd’hui à Sikasso a été de nouveau suspendu pour cause de l’absence des avocats de la défense et ceux de la partie civile dans la salle d’audience. En effet, les hommes en robe noire ont conditionné leur participation au procès à la satisfaction d’un certain nombre de doléances à savoir qu’ils puissent entrer en salle d’audience avec leurs téléphones portables et avoir à disposition un secrétariat équipé sur le lieu du jugement leur permettant de travailler dans de bonnes conditions. C’est ce qu’ont expliqué Me Harouna Toureh, avocat de la défense et Me Moctar Mariko, avocat de la partie civile.

Les avocats ont ainsi fait front commun, obligeant le président de l’audience, Mahamadou Berthé, à suspendre le procès jusqu’à lundi, le temps pour trouver une solution à la satisfaction de tout le monde.

L’avocat général, Mohamed Maouloud Najim, a souhaité engager des négociations avec les avocats de la défense et de la partie civile pour que tout puisse rentrer dans l’ordre avant lundi.

Aussitôt après la suspension de l’audience, les partisans de Amadou Aya Sanogo se sont massés dans la rue pour réclamer sa libération immédiate. Certains ont essayé de se mettre devant le cortège transport les détenus. Ils ont été vite dispersés par les éléments des forces de l’ordre.

Envoyés spéciaux

M. Keita

H. Kouyaté

 

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *