dimanche 20 mai 2018

Header ad
Header ad

Pisciculture : 100 KITS DE CAGES FLOTANTES AUX ACTEURS DE LA FILIERE POISSON

D’une valeur de plus 709  millions de Fcfa, l’opération permettra  la création d’emplois directs pour une production de 500 tonnes de poissons, tous les 4 à 6 mois d’élevage, et l’amélioration des conditions de vie des populations.

Le ministre de l’Elevage et de la pêche, le Dr Nango Dembélé, accompagné d’une délégation de son département, a procédé mardi à la  remise de 100 kits de cages flottantes à des associations de pêcheurs, des femmes et des jeunes des cercles de Yanfolila, Bla et San. La cérémonie a eu lieu sur les berges du lac de Sélingué.
Chaque kit comprend une cage flottante de 144 m3, 13 000 alevins, 3,5 tonnes d’aliment poisson granulé,  un gilet de sauvetage, un filet épervier, une brouette, des sceaux, une baignoire, une balance de 50 kg et des produits de traitement du poisson. A cela, s’ajoutent des kits collectifs pour le suivi de l’opération comprenant 1 kit d’analyse des paramètres physico-chimiques, 16 pirogues d’1 tonne, 3 motos et 1 moteur hors-bord pour un coût total de plus de 709 millions de F cfa entièrement financé par le budget national.
Ce don à des acteurs de la filière poisson s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’une recommandation de la Journée du paysan, 16e édition 2016, tenue à Baguinéda. Lors de cette édition, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, avait promis aux pêcheurs de les insérer dans le programme des cages flottantes pour permettre leur reconversion en pisciculteurs. Ce programme, issu du projet présidentiel, a pour objectif de contribuer à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à réduire la pauvreté des populations, par la création d’emplois destinés, particulièrement, aux jeunes et aux femmes.
Accompagné du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mahamane Baby, de l’ancien ministre de l’Elevage et de la Pêche, Bocary Treta, et des autorités administrative, le Dr Nango Dembélé a expliqué toute l’importance de ces kits qui vont permettre, a-t-il dit, le maintien de l’équilibre de l’écosystème et de la biodiversité, l’augmentation de la production,  la création d’emplois permanents et l’amélioration des revenus des producteurs.
La représentante des femmes bénéficiaires, Sirébara Fatoumata Diallo, a remercié les autorités  et, particulièrement, le président de la République pour la promesse tenue. Elle a exhorté les femmes à relever le défi de la réussite de ce programme pour permettre aux autres femmes d’autres localités d’en bénéficier aussi.
Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mahamane Baby, a salué l’initiative du ministère de l’Elevage et la Pêche qui va contribuer à créer 100 emplois directs pour les jeunes, à améliorer le revenu des populations et à assurer l’autosuffisance alimentaire. Le premier responsable du département de l’Elevage et de la Pêche, en invitant les bénéficiaires à faire bon usage des équipements, a assuré de l’accompagnement de son département à poursuivre l’initiative dans d’autres localités du pays.
Anne-Marie KEITA

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *