mercredi 22 novembre 2017

Header ad
Header ad

Paix et sécurité : LES CHEFS RELIGIEUX ET LES NOTABILITÉS DU CENTRE S’ENGAGENT

Le forum s’est déroulé dans la salle de spectacle Sory Bamba de Mopti

En marge de sa tournée dans la région de Mopti, le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga a ouvert, samedi, les travaux du Forum régional sur la contribution des chefs religieux et des notabilités traditionnelles au retour de la paix et de la quiétude dans le Delta intérieur et la Boucle du Niger. Organisé par la mission de bons offices dirigée par le président du Haut conseil islamique, Mahmoud Dicko, ce forum fait suite à ceux déjà organisés à Bamako et Ségou.
Il vise à mettre en débat la question de l’insécurité avec son corollaire d’extrémisme violent mais aussi et surtout les causes qui en sont à l’origine, notamment la gouvernance des affaires et des ressources naturelles.
Fortement investi dans tout ce qui touche au bien-être des populations, l’imam Dicko pousse le curseur plus loin laissant entendre qu’il s’agit de faire un diagnostic réel de ce mal qui persiste dans notre pays. Selon lui, l’étape de Mopti est un symbole car le nom même de Mopti qui signifie « entité unitaire» incarne cette symbolique. La région accueille aujourd’hui presque toutes les ethnies et toutes les cultures y sont représentées. Invitant les participants à faire des propositions pour la prise en charge de leurs besoins, il a tenu à rappeler que ce que nous vivons aujourd’hui, c’est la conséquence d’un certain nombre de pratiques classiques qu’il va falloir revoir.
Pour l’imam Dicko, il est inadmissible que des populations qui ont vécu ensemble depuis des siècles dans la tolérance et la solidarité, en viennent à s’entre déchirer. D’où son appel à l’endroit du gouvernement qui se doit, selon lui, d’adopter des politiques conséquentes pour prendre en charge les milliers d’élèves coraniques qui se trouvent aujourd’hui sans assistance de la part de l’Etat dans cette zone. C’est ce qui amène beaucoup à choisir la voie de la violence, selon l’imam Dicko qui pense que le mal est tellement profond qu’il faut aborder la question avec beaucoup de diplomatie et de savoir pour ramener les prédicateurs à la raison.
Abdoulaye Idrissa Maiga, qui a pris part aux deux premiers forums, a exprimé sa reconnaissance à l’endroit des organisateurs de ce forum notamment le président Dicko qui s’est engagé sans condition dans la recherche de la paix dans notre pays.
Le Premier ministre a indiqué que la tenue de ce forum est un signal fort qui témoigne du rôle combien important des chefs religieux et des notabilités. Il a assuré les participants que le gouvernement est préoccupé au plus haut niveau par la situation qui prévaut dans la région. Il a annoncé que des actions vigoureuses sont en cours avec notamment le plan spécifique de sécurisation des régions du centre.
Ce forum qui s’est achevé hier, a abouti à de fortes recommandations qui doivent contribuer à ramener la quiétude et le bon vivre dans cette région.

Envoyés spéciaux
L. A. et A. S.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *