jeudi 14 décembre 2017

Header ad
Header ad

Office central de lutte contre l’enrichissement illicite : 10 MEMBRES PRETENT SERMENT

L’audience solennelle de prestation de serment des membres de l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite (OCLEI) s’est tenue, jeudi, dans la salle d’audience de la Cour suprême. Sur les douze membres, dix ont prêté serment. La cérémonie de prestation de serment était présidée par le vice-président de la Cour suprême, Elie Keita, en présence des représentants des institutions de la République, des membres du corps diplomatique ainsi que des partenaires techniques et financiers. « Je jure solennellement de bien remplir fidèlement et loyalement en toute impartialité et équité la fonction dont je suis investi et de respecter en toute circonstance les obligations qu’elle m’impose, de garder les secrets des délibérations auxquelles j’ai pris part, d’observer le respect de la confidentialité des déclarations des biens, de me conformer aux lois et règlements en vigueur, notamment ceux en rapport avec la lutte contre l’enrichissement illicite ». C’est par cette formule que le président de séance Elie Keita a invité les membres de l’Office à prêter serment en levant la main droite et dire : « je jure de remplir mes tâches dignement ». Avant de lever l’audience, Elie Keita a déclaré que « la Cour prend acte du serment des membres de l’OCLEI et les renvoie à l’exercice de leurs fonctions respectives ». Rappelons que les membres de l’Office sont nommés par décret pris en conseil des ministres. Trois membres sont désignés par le président de la République (le président Moumouni Guindo (magistrat), Djibril Kane (magistrat) et Mme Bagayogo Fanta Camara dite Dioukha (magistrat). Les autres membres sont désignés par le ministre en charge des Finances (Oumar Wagué), la Haute Autorité de la Communication (HAC, Ibrahim Abdoulaye Maiga), l’Ordre des experts comptables (Mme Coulibaly Hawa Samaké), le ministre chargé de la justice sur proposition du ministre chargé de la sécurité (Awaissoun Mohamed Ali de la police et Djibril Sogoba de la gendarmerie), le Conseil national de la société civile (Amadou Malet) et par la Commission nationale des droits de l’homme (Oumar Traoré). Les deux membres empêchés sont Mme Néné Traoré du Conseil national du patronat et M. Yoro Diallo de l’Autorité de régulation des marchés publics et de délégations de services (ARMDS). Le président Moumouni Guindo a donné un aperçu des missions de l’OCLEI : « c’est de déterminer la liste précise de tous les fonctionnaires, les revenus légitimes déjà versés à l’ensemble de ces fonctionnaires et avoir une base de données sur chaque fonctionnaire et ensuite aller vers leurs patrimoines ». Comment saisir l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite ? L’OCLEI se saisit d’office de tout fait d’enrichissement illicite dont il a connaissance, explique le dossier de presse remis aux journalistes lors de la prestation de serment. Le document ajoute que toute personne physique ou morale qui serait en connaissance d’acte d’enrichissement illicite peut en saisir l’OCLEI. « A charge pour la personne de communiquer toutes les informations utiles pour permettre d’apprécier le bien-fondé. A cet effet, un numéro vert sera ouvert et disponible 24 heures sur 24 », précise-t-on dans le dossier de presse. Abdourhamane TOURE

Articles connexes

(1) Commentaire

  1. Emmanuel Kitambala Mutambo

    Bonjour. Je suis Emmanuel Kitambala Mutambo en République Démocratique du Congo.
    En effet, je suis Coordonnateur de la Protection Civile en Province de l’Ituri à Bunia, où les catastrophes sont multiples: inondations, éboulements, érosions, foudres, conflits, incendies répétés…
    Actuellement, j’ai besoin du partenariat avec d’autres professionnels pour la formation de mon Personnel en anti-incendie,e en alerte précoce et en Plan de contigence.
    Merci de songer à nous car nous sommes sans équipement : il nous est difficile d’intervenir en faveur de la population civile.
    Nous somes disposés à recevoir vos conseils.
    sé/Emmanuel

    Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *