mercredi 22 novembre 2017

Header ad
Header ad

Mopti : UN FORUM POUR PROMOUVOIR LA PAIX ET LA RÉCONCILIATION

Promouvoir la culture de la paix, l’acceptation et le vivre ensemble, permettre la réconciliation, la gestion pacifique des conflits et contribuer à une implication inclusive de tous les acteurs au développement à travers la mise en place d’un cadre permanent de dialogue était la quintessence d’un forum sur la paix et la réconciliation dans le Cercle de Mopti.
Organisé par l’inter-collectivité « Jam Wari E. Diwal Motti », cette initiative qui sous-tend le développement à la base bénéficie de l’appui du Programme de soutien aux économies locales (PSEL- Delta) financé par la Direction du développement et de la coopération suisse (DDC) et mis en œuvre par le consortium Helvetas Swiss Inter-coopération/AFAR.
La rencontre de deux jours tenue les 21 et 22 octobre dans la salle de réunion de la DRPSIAP de Mopti a regroupé les maires, les chefs de village, les représentants des organisations socio-professionnelles (agriculteurs, éleveurs, pêcheurs), de la jeunesse des communes membres de l’inter-collectivité et des responsables du conseil de cercle. Il s’agit des communes de Socoura, Fatoma, Konna, Ouroubé-Doudé, Korombana et Dialloubé.
La cérémonie d’ouverture était présidée par le préfet du Cercle de Mopti, Nampory Bagayoko en présence du président de l’inter-collectivité Jam Wari E. Diwal Motti, Moussa Allaye Cissé et du conseiller en décentralisation et renforcement des organisations paysannes (OP) de l’ONG Helvetas Swiss Inter-coopération/AFAR, Amadou Traoré et le modérateur Ag Anogma, chef de service du développement social et de l’économie solidaire de Mopti.
Au cours des travaux, les participants ont fait un diagnostic sans complaisance des conflits à travers leurs typologies, les causes ou sources et les conséquences dans la zone et passé au peigne fin les possibilités qui s’offrent à chaque localité en termes de mécanisme pour résoudre ces problèmes.
A l’issue des travaux, ils ont adopté la mise en place dans chacune des communes d’un comité de veille et un plan d’action stratégique. Les comités de veille qui seront installés, auront pour rôle d’identifier tous les conflits latents et instaurer un dialogue communautaire pour les résoudre et par la même veine anticiper les nouveaux cas. Selon les spécificités des localités, chaque comité va renseigner avec des activités réalisables et mesurables adaptées à sa situation, le plan d’action, dont les axes sont le renforcement de capacités, la prévention des conflits, la résolution des conflits et le suivi évaluation.
Au nom des participants, le chef du village de Sendégué, chef-lieu de la commune rurale de Ouroubé Doudé, Boubacar Bah a salué l’initiative de l’inter collectivité et ses partenaires qui touche du doigt la problématique réelle du développement de la contrée. Selon lui, dans tous les villages et dans toutes les communes, il y a des conflits liés au foncier entre éleveurs-agriculteurs-pêcheurs, de pêcheries, de chefferie traditionnelle, de divorce, souvent d’appartenance politique et bien d’autres. Il n’y a pas mieux que de trouver un cadre consensuel animé par la communauté elle-même pour faire sa propre médiation à partir des valeurs socio-culturelles du terroir, a-t-il laissé entendre.
A la fin des travaux, le président de l’inter-collectivité s’est réjoui de la qualité des échanges qui laisse présager que chacun s’appropriera les activités des comités de veille dans le souci de l’atteinte des objectifs au grand bonheur de la cohésion et du développement durable du Cercle de Mopti. A travers le consortium Helvetas Swiss Inter-coopération/AFAR, il a salué et remercié la coopération suisse (DDC) pour ses efforts et assuré que l’inter-collectivité « Jam Wari E. Diwal Motti » et son partenaire du Programme de soutien aux économies locales PSEL-Delta seront à côté des communes pour appuyer les comités dans la mise en œuvre de leur plan d’action.
Dramane
COULIBALY
AMAP-Mopti

Définir l’image mise en avant

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *