jeudi 27 avril 2017

Mopti : TOILETTAGE DES TEXTES DE L’INTER COLLECTIVITE

Les responsables de l’inter collectivité Jam Wari E. Diwal Motti se sont réunis sous la présidence d’El hadj Moussa Allaye Cissé, président de l’organisation. La rencontre qui s’est déroulée dans la salle de délibération du Conseil de cercle a regroupé les membres titulaires notamment les maires des 6 collectivités communes et le président du Conseil de cercle qui composent l’inter collectivité Jam Wari E. Diwal à savoir, les communes rurales de Dialloubé, Fatoma, Konna, Korombana,

Ouroubé-Doudé, Socoura et le Conseil de cercle de Mopti. Elle avait à son ordre du jour, les échanges sur le fonctionnement de la structure, l’adoption des indemnités de session, de déplacement et de fonction du président, des vices présidents, des membres et du permanent. A l’entame des travaux, le président El Hadj Moussa Allaye issé a félicité les nouveaux membres qui ont eu la confiance des populations de leurs communes lors des élections municipales du 20 novembre 2016. Il s’agit des représentants des communes rurales de Korombana et de Fatoma. Il a saisi l’occasion pour faire un aperçu de l’inter collectivité, dont la création s’inscrit oeuvre du Programme de soutien aux économies locales du Delta intérieur du Niger (PSEL-Delta), financé par la Direction du développement et de la coopération

Suisse (DDC) au Mali et exécuté par un consortium d’ONG Helvetas Swiss Inter-coopération/ AFAR. Ce programme a pour objectif de contribuer à la sécurité alimentaire et au développement économique durable de sa zone d’intervention, à travers la valorisation des potentialités propres de chaque entité.

Cette initiative a pour objectif de créer une synergie d’action pour la réalisation de projets structurants au profit des populations de plusieurs collectivités. Elle fournira aux collectivités membres une assistance générale à l’exercice de la maîtrise d’ouvrage du développement dans les domaines de la préparation des budgets et comptes, d’appui à la mobilisation des compétences, du renforcement des capacités des élus et de l’information des collectivités, a-t-il expliqué.

Il a aussi invité les membres à prendre les dispositions pour le paiement des cotisations fixées à 500.000 Fcfa pour les communes et un million pour le Conseil de cercle.Dans cet exercice d’explications le président Cissé a eu recours aux services de Amadou Traoré, Conseiller en décentralisation et renforcement des Organisations paysannes (OP) de l’ONG Helvetas Swiss Intercoopération/ AFAR pour donner plus d’informations sur le fonctionnement de l’inter collectivité.

A l’issue des échanges, le nombre de sessions ordinaires a été fixé à 4 d’une durée de 5 jours par an. Les indemnités de sessions ont été fixées à 5000 Fcfa/jour, celles de déplacement à 15.000 Fcfa. Les indemnités de fonction du président, des vices

présidents ont été fixées à 50.000 Fcfa pour le président, 30.000 Fcfa pour les vices présidents et 5.000 Fcfa jour pour les missions. Le permanent qui assure le Secrétariat recevra une motivation de 75.000 Fcfa. La réunion a aussi envisagé la relecture des textes fondamentaux de l’inter collectivité pour corriger les insuffisances constatées. Le président El Hadj Moussa Allaye Cissé a remercié la coopération Suisse (DDC) au Mali et les ONG partenaires de mise en oeuvre du programme pour la constance de leur appui au développement du Mali.

D. CouLIBALY
MAP-Mopti

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *