dimanche 23 juillet 2017

Header ad
Header ad

Mopti : PLAIDOYER POUR LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE

Au Mali, malgré les potentialités de production et de productivité céréalière, les populations sont structurellement vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. Cela s’explique par la conservation de la tradition à travers le respect des habitudes et cultures alimentaires très peu variées. Selon les statistiques, 3 Maliens sur 7 ont accès à une alimentation variée.
Pour renverser cette tendance, l’ONG Association malienne de sécurité et de souveraineté alimentaire (AMASSA/Afrique verte) met en œuvre des projets et programmes depuis 1994.
Pour contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Mali, AMASSA/Afrique verte conduit un programme de plaidoyer sur la diversification alimentaire et nutritionnelle. Ce programme d’envergure nationale bénéficie du financement du Consortium ICCO (ONG néerlandaise) composé de Edukans, Kerk in Actie, Wild Goose et ICCO du bureau régional de l’Afrique de l’ouest.
Dans sa démarche de mise en œuvre, AMASSA et son partenaire ont élaboré un plan de stratégie pays pour la période 2016-2020 qui a été dévoilé aux acteurs de la région de Mopti le 19 juin dernier.
C’était à la faveur d’une rencontre d’information et de mise en place de la coalition régionale de plaidoyer sur la diversification alimentaire qui a eu pour cadre le Centre Jean Bosco de Sévaré.
L’ouverture des travaux était présidée par Mme Diallo Assétou Traoré, présidente de l’Union régionale des femmes transformatrices en présence des représentants des ONG d’exécution, OMAES chef du PW1 : droit à l’alimentation représentée par Daouda Koné et Mpè Ballo de AMASSA chef du volet diversification alimentaire.
La session qui avait pour objectif d’informer les acteurs sur le contenu du plaidoyer, la mise en place de la coalition et définir les mécanismes de fonctionnement de la structure, les rôles et responsabilités des membres a enregistré la présence des OSC, les organisations socio professionnelles, les ONG et les services techniques.
Suite à la présentation et les échanges sur le projet, les principes directeurs de la coalition régionale de plaidoyer sur la diversification alimentaire un bureau régional conduit par la Plateforme régionale Riz avec à ses côtés l’Union régionale des femmes transformatrices et la Coopérative des jeunes ruraux a  été mis en place avec comme membre l’ensemble des organisations et structures qui manifesteraient l’intention d’y adhérer.
La coalition régionale ainsi installée devra se joindre à AMASSA/Afrique verte pour animer la campagne de plaidoyer-lobbying pour garantir l’accès des femmes et des jeunes à des terres sûres, la prise en compte de la diversification alimentaire et nutritionnelle dans les documents référentiels (législatifs) et permettre une forte implication des OSC et les OP pour influencer les décideurs afin qu’ils donnent la priorité à la diversification alimentaire en favorisant la production des légumes.

Dramane
COULIBALY
AMAP-Mopti

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *