lundi 21 mai 2018

Header ad
Header ad

Mopti : LA REVUE RÉGIONALE DU CREDD PASSÉE AU PEIGNE FIN

La salle de conférence du gouvernorat de Mopti a abrité, du 10 au 13 avril, les travaux des revues régionales du Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (CREDD 2016-2018) au titre de l’année 2017 des Régions de Mopti, Tombouctou, Taoudénit, Gao, Ménaka et Kidal. Organisées par le ministère de l’Economie et des Finances, avec l’appui du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), de l’Union européenne et de la Banque mondiale, ces revues du CREDD ont enregistré la participation des autorités administratives, des Collectivités territoriales, des services techniques, des Organisations de la société civile et du secteur privé.

L’objectif assigné à cet exercice est de collecter auprès des structures régionales des informations permettant de renseigner et mettre à jour les indicateurs de mise en œuvre du CREDD, analyser la performance des politiques publiques en 2017, sur la base des informations collectées et de proposer des orientations stratégiques sur la base des priorités régionales pour alimenter l’élaboration du nouveau document de référence post-CREDD en lien avec les ODD et l’atteinte du dividende démographique.

La cérémonie d’ouverture était présidée par le gouverneur de la Région de Mopti, le général Sidi Alassane Touré, en présence de plusieurs personnalités, dont le coordinateur de la Cellule technique CSLP, Mahamadou Zibo Maïga, les représentants des gouverneurs des Régions de Tombouctou, Taoudénit, Gao, Ménaka et Kidal et les préfets des cercles de la Région de Mopti. Elle a été marquée par une série d’interventions, dont celle du représentant du maire de Mopti, Badou Maïga, l’allocution du coordinateur de la Cellule technique CSLP et le discours d’ouverture du gouverneur.

Le représentant du maire a souhaité la bienvenue dans la commune urbaine de Mopti aux participants, avant de se réjouir du choix porté sur sa ville pour abriter les présentes revues régionales regroupant les Régions de Tombouctou, Taoudénit, Gao, Ménaka et Kidal. Le coordinateur de la Cellule technique CSLP a, au nom du ministre de l’Economie et des Finances, remercié les autorités de la Région de Mopti pour l’accueil et la disponibilité. Les revues régionales du CREDD procèdent de la nécessité de préparer les Régions à assumer leur destin par la prise en main de leur processus de développement dans le contexte de la régionalisation, a-t-il précisé, avant de décliner les axes du CREDD. Il a rappelé que les présentes revues visent à faire le bilan de la mise en œuvre du CREDD au titre de l’année 2017 à travers l’état des lieux du développement de chaque région, l’analyse des performances de la région sur la base d’un ensemble d’indicateurs pertinents de résultats figurant dans le cadre de mesures de performance. Pour finir, il a exhorté les acteurs à s’approprier les revues du CREDD et remercié les partenaires techniques et financiers pour leur soutien. Le gouverneur a placé l’évènement dans son contexte en rappelant les étapes ayant abouti à l’adoption du CREDD par le conseil des ministres du 2 novembre 2016. Le CREDD, a-t-il précisé, est le document de référence des politiques et stratégies de développement et l’expression de la volonté des plus hautes autorités à livrer une lutte sans merci contre la pauvreté et la réduction des inégalités dans notre pays. «A cet effet, je vous engage à ne ménager ni votre temps, ni vos efforts pour identifier les priorités et préoccupations des Régions», a conclu le général Sidi Alassane Touré.

Les participants ont eu droit à cinq présentations synthétiques en plénière sur les Objectifs de développement durable (ODD), le Cadre de mesures de performance, le canevas de rapport, les priorités régionales de développement, le profil démographique et les résultats des rapports de dimensions du dividende démographique au Mali. Les travaux se sont poursuivis en commissions de travail par région avec comme mandat de faire le bilan de la mise en œuvre du CREDD et des ODD à l’échelon régional au titre de 2017, approfondir l’analyse sur les résultats, proposer des orientations stratégiques, institutionnelles et opérationnelles à l’échelon régional pour l’élaboration du nouveau document post-CREDD.

A l’issue des travaux, les participants ont formulé un chapelet de recommandations: diligenter la mobilisation des fonds alloués pour la tenue des cadres de concertation (CROCSAD, CLOCSAD et CCOCSAD), désigner un point focal CREDD régional pour  la mise en œuvre et le suivi du CREDD, et disséminer les outils d’opérationnalisation, de suivi et d’évaluation du CREDD et des ODD aux niveaux régional et local.

Dramane COULIBALY
AMAP-Mopti

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *