vendredi 20 octobre 2017

Header ad
Header ad

Mopti : EXERCICE DE TRANSPARENCE

La salle de conférence du Conseil régional de Mopti a abrité les débats publics sur les allocations budgétaires de cette collectivité. La rencontre dont la cérémonie d’ouverture était présidée par Macky Cissé, le président du Conseil régional, a regroupé les représentants des organisations de la société civile, les services techniques, les élus, les partenaires au développement et les médias.
Initié en partenariat avec le Groupe de suivi budgétaire (GSB) et mis en œuvre par Tetratech ARD, SNGP (Sub-National Governance Program), cet exercice démocratique et citoyen auquel le Conseil régional de Mopti s’est livré, bénéficie de l’appui technique et financier de l’USAID dans le cadre de l’amélioration de la gouvernance au Mali.
L’exercice a pour objectif d’informer les citoyens sur la gestion des affaires publiques, de renforcer les capacités de l’ensemble des acteurs  (le citoyen, la société civile, les élus, les responsables et agents des services techniques de l’Etat et des collectivités) dans la lecture, la compréhension et l’analyse des budgets de l’Etat et des collectivités.
A l’ouverture des travaux, suite aux mots de bienvenue de la présidente de la commission régionale du GSB de Mopti, Mme Diarra Tata Touré, le chef de la composante 2 du Programme de gouvernance locale de l’USAID, Mahamane Cheick Diarra, a rappelé que l’organisation des débats publics s’inscrit dans la mise en œuvre du programme gouvernance locale ; une initiative du gouvernement malien financée par l’USAID à hauteur 11 milliards  Fcfa pour une durée de 5 ans. Il constitue une contribution du gouvernement et du peuple américain pour « aider les Maliens à se forger un avenir démocratique, résilient et prospère ».
Le président du Conseil régional, Macky Cissé a apprécié l’initiative  qui améliore la coordination et la communication entre l’Etat à travers les services techniques, les collectivités et les organisations de la société civile. « Le conseil régional de Mopti reste ouvert à toute initiative et toute opportunité destinées  à renforcer la citoyenneté et la participation effective et efficiente des organisations de la société civile dans la gestion des affaires publiques », a souligné Macky Cissé. Après les différentes interventions l’équipe technique du conseil régional constitué du secrétaire général, Hatou Dembélé et le régisseur, Issa Maïga, a présenté le budget de la collectivité qui au terme de l’article 214 du code des collectivités est l’acte par lequel est prévu et autorisé l’ensemble des charges et des ressources des collectivités.
Les techniciens ont largement expliqué le processus de préparation et d’exécution du budget et ses composantes. Les participants ont été édifiés sur les clefs de répartition des taxes entre les différents niveaux de collectivités (mairie, Conseil de Cercle, Conseil régional). A titre d’illustration, les échanges se sont focalisés sur le budget primitif 2017 adopté par délibération N° 2016 – 005/CRM en date du 11  octobre 2016 qui s’équilibre en recettes et en dépenses à 7 milliards  de Fcfa avec 5,589 milliards pour les charges de fonctionnement et 1,591 milliard en investissement.
Satisfaits des résultats de l’exercice, les participants ont souhaité la pérennisation de cette initiative qui facilite l’accès des contribuables aux informations simplifiées et digestes sur le budget et la prise en compte de leurs besoins.
D. COULIBALY
Amap Mopti

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *