mardi 21 novembre 2017

Header ad
Header ad

Mondial U17 : LA ROJITA BRISE LE RÊVE DES AIGLONNETS

La sélection nationale cadette a été éliminée, hier en demi-finale, après sa défaite 1-3 face à l’Espagne.
En finale, les Espagnols affronteront l’Angleterre qui s’est imposée sur le même score face au Brésil.

L’aventure du Mondial, Inde 2017 s’est achevée, hier en demi-finale, pour la sélection nationale cadette. Les champions d’Afrique ont été éliminés par l’Espagne qui s’est imposée 3-1, grâce à deux réalisations de l’attaquant Abel Ruiz et un but de Ferran Torres.
L’unique but des Aiglonnets a été marqué à l’entame du dernier quart d’heure par Lassana N’Diaye (74è min). Tout s’est joué en première période pour les Espagnols qui ont ouvert le score à la 19è minute sur un penalty transformé par le canonnier et capitaine de l’équipe, Abel Ruiz.
Le jeune attaquant de la Rojita remettra ça à deux minutes de la mi-temps, en réalisant le break pour les siens. Menés 2-0 au tableau d’affichage et dominés par une sélection espagnole tactiquement bien en place, les Aiglonnets tenteront de sortir la tête de l’eau, mais en vain. Certes, les protégés du sélectionneur national, Jonas Komla feront quelques tentatives, notamment par l’attaquant Lassana N’Diaye, mais dans le jeu, ce sont les Espagnols qui resteront maîtres sur la pelouse. C’est donc sur le score confortable de 2-0 que la Rojita rejoindra les vestiaires, à l’issue de la première période. A la reprise, les champions d’Afrique-privés de leur capitaine Mohamed Camara suspendu pour cumul de cartons-n’avaient d’autre choix que de prendre des risques pour espérer refaire leur retard et, éventuellement, renverser la tendance. Ils inscriront un but par Cheick Oumar Doucouré dont le tir rebondira derrière la ligne après avoir heurté la barre transversale, mais l’arbitre japonais n’a rien vu (62è min). Un malheur n’arrivant jamais seul, les nôtres se feront piéger, une troisième fois par leurs adversaires, avec ce but K.O. du milieu offensif, Ferran Torres (71è min). A 3-0, les carottes étaient cuites pour le Mali qui sauvera, tout de même, l’honneur par Lassana N’Diaye à l’entame de l’ultime quart d’heure. Score final : 3-1 pour la Rojita qui rejoignait, ainsi l’Angleterre tombeur du Brésil dans la première demi-finale (3-1, triplé de Rhian Brewster qui devient, du coup meilleur buteur du tournoi, avec 7 réalisations).
Il n y aura donc pas de deuxième finale d’affilée pour les cadets maliens qui ont fait vibrer les supporters pendant deux semaines et qui sont tombés, hier, les armes à la main. Les protégés du sélectionneur national ont donné tout ce qu’ils avaient dans les tripes, mais l’Espagne était trop forte et le meilleur a gagné.
Comme l’avaient pressenti ceux qui ont suivi la sélection malienne pendant ce Mondial, l’absence du capitaine Mohamed Camara a beaucoup dans la balance, hier lors de cette confrontation avec la Rojita. Orphelins de leur vaillant capitaine et inspirateur du jeu de l’équipe, les champions d’Afrique n’ont réussi jamais à prendre le jeu à leur compte contre les Espagnols. Pour les statistiques, les Aiglonnets ont encore été très actifs sur le front de l’attaque, effectuant 29 tirs (4 cadrés), contre seulement 10 pour leurs adversaires qui en ont, tout de même, cadré 7. Pour la possession de balle, en revanche, le Mali a montré un meilleur visage, en faisant égal avec la Rojita (50/50).
Il reste encore un dernier match pour les protégés du sélectionneur national, Jonas Komla : le match de classement ou la petite finale qui les opposera au triple champion du monde, le Brésil. Ce sera le samedi à partir de 11h 30 et les champions d’Afrique pourront compter sur leur capitaine Mohamed Camara pour aller chercher la médaille de bronze et terminer le Mondial sur une note positive.
Souleymane B. TOUNKARA
Mercredi 25 octobre au DY Patil Stadium
Mali-Espagne : 1-3
Buts de Lassana N’Diaye (74è min) pour le Mali; Abel Ruiz (19è et 43è min) et Ferran Torres (71è min) pour l’Espagne.
Arbitrage du Japonais Ryuji Sato assisté de Toru Sagara et Hiroshi Yamauchi.
L’Equipe du Mali : Youssouf Koïta, Ibrahim Kané, Boubacar Haïdara, Abdoulaye Diaby (Mamadi Fofana, 50è min), Fodé Konaté, Mamadou Samaké (cap), Abdoul Salam Ag Jiddou, Cheick Oumar Doucouré (Sémé Camara, 84è min), Djémoussa Traoré (Mamadou Traoré, 69è min), Lassana N’Diaye, Hadji Dramé. Entraîneur : Jonas Komla.

 

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *