jeudi 22 juin 2017

Manuscrits anciens : SAVAMA-DCI ET L’IRCICA SIGNENT UNE IMPORTANTE CONVENTION

Le Coordinateur de l’ONG Dr Abdoul Kader Haïdara et le directeur du IRCICA, le Dr Halit-Eren posant

Lors de la Conférence des présidents des parlements d’Assemblées nationales de l’Organisation de la Communauté Islamique (OCI) tenue à Bamako les 27 et 28 janvier dernier l’ONG SAVAMA-DCI ou la Sauvegarde et la valorisation des manuscrits anciens et défense de la culture islamique a eu de nombreuses sollicitudes.
C’est ainsi que le Coordinateur de l’ONG Dr Abdoul Kader Haïdara et le directeur du Centre de recherche sur l’histoire, l’art et la culture islamique (IRCICA), le Dr Halit-Eren ont signé une convention de partenariat précisant la contribution financière de cette institution pour la prise en charge du salaire  d’une partie des agents de la SAVAMA-DCI en charge de la numérisation des manuscrits. Le montant de la subvention s’élève à 32,4 millions de francs CFA. Une véritable bouffée d’oxygène pour l’ONG dont les manuscrits ont été transportés à Bamako depuis 2012. Le financement permet de faire le travail de numérisation dans de bonnes conditions.
Le prochain volet de la collaboration  qui est en cours d’élaboration concernera le projet  de construction  et de gestion d’un centre de restauration des manuscrits anciens au Mali. Le projet est dénommé « Hôpital des Manuscrits ».
Ce Projet associera l’IRCICA, qui est une institution spécialisée de l’OCI, le Ministère de la Culture et l’ONG SAVAMA-DCI. On ne peut que féliciter cette importante  implication de l’OCI à travers l’IRCICA  en faveur de la promotion du patrimoine culturel du Mali et souhaiter vivement que d’autres initiatives du genre puissent  voir le jour afin de contribuer à la préservation de cet héritage culturel que sont les manuscrits anciens. Il faut rappeler que le Mali, en tant que membre de l’OCI, bénéficie de plusieurs axes de collaboration avec cette organisation dont la culture. Lors de la visite Dr Halit-Eren, il y a quelques mois à Bamako, il s’était rendu au siège de l’ONG à Baco-djicoroni.
Le Dr Eren s’est dit très heureux d’être venu au Mali. Il est convaincu que ce pays a compris que le développement passe par la culture. Quant aux relations entre l’IRCICA et le Mali, elles sont à leur début à travers cette visite de prise de contact. Eren se dit confiant quant à leur développement futur. Sur le travail abattu par SAVAMA/DCI, le visiteur reste enthousiaste, car il estime que les gens ne mesurent pas encore la portée de cette œuvre. Avec le temps, la valeur réelle de ce travail sera reconnue. Devant un manuscrit écrit en langue Turc, son pays d’origine, que son hôte le Dr Abdel Kader Haïdara, coordinateur de SAVAMA/DCI lui a montré, il est resté de longues minutes durant à déchiffrer la page. Pour lui, cela est la preuve qu’une relation intellectuelle forte lie nos deux pays.
L’association pour la sauvegarde et la valorisation des manuscrits pour la défense de la culture islamique (SAVAMA-DCI) fut créée le 27 novembre 1996. Cette initiative était motivée par un constat décriant la situation des manuscrits détenus dans les familles et la quasi inexistence de structures d’appui pour ces bibliothèques familiales.
Cet état de fait a incité les détenteurs de manuscrits à s’unir et à mettre en place une association qui portera leur voix partout et servira d’organe d’appui dans le développement socio-économique et culturel à travers le développement du secteur de manuscrits.
La SAVAMA-DCI est devenue une ONG en signant le 10 Juin 2005 avec le Gouvernement de la République du Mali un accord cadre, renouvelé en décembre 2007. L’ONG vise le même but : la sauvegarde et la valorisation des manuscrits anciens pour la défense de la culture islamique.
Il a pour objectif général de « Contribuer à la protection, à la sauvegarde et à la valorisation des manuscrits anciens » en tant   que partie intégrante du développement socio-économique et culturel durable du Mali.
Youssouf DOUMBIA

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *