mercredi 25 avril 2018

Header ad
Header ad

Mali-Venezuela : LA VISITE DE YURI PIMENTEL POUR REDYNAMISER LE PARTENARIAT ÉCONOMIQUE

Les deux parties en séance de travail au ministère des Affaires étrangères

La coopération MaliVenezuela promet au regard des grandes perspectives de développement économique et de la volonté de partenariat qu’affichent les deux pays. Samedi dernier seulement, les deux parties étaient face à face pour la clôture d’une session de travail présidée par le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Mahamane Amadou Maïga. Pour cette session de travail avec le gouvernement malien, la délégation vénézuélienne était conduite par le vice-ministre chargé de l’Afrique, M. Yuri Pimentel. Elle était en visite au Mali afin de donner une nouvelle dimension au partenariat économique entre nos deux pays.
En cette heureuse circonstance, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a exprimé sa profonde gratitude pour la disponibilité et la sollicitude dont ont fait montre les différentes parties lors des travaux. «Je note avec plaisir que les travaux de cette session se sont déroulés, comme nous l’avons souhaité, dans une atmosphère de fraternité, de convivialité et d’écoute mutuelle», a affirmé Mahamane Amadou Maïga, tout en soulignant que cette session était l’occasion pour Maliens et Vénézuéliens de renforcer les relations de coopération qui existent entre leurs pays.
M. Maïga s’est dit heureux de constater que ce leitmotiv a guidé les experts tout au long des débats qui se sont conclus par de «bons résultats, du reste consignés dans le procès-verbal qu’ils viennent de signer». Il a, par ailleurs, indiqué que la réunion a permis de passer en revue les différents secteurs de coopération bilatérale et de relever les principaux écueils qui se dressent dans la réalisation d’une coopération plus dynamique, plus cohérente, plus efficace et plus pragmatique. La réunion a aussi confirmé la ferme détermination des deux parties à conduire leurs relations vers des horizons promoteurs traduisant les liens forts qu’entretiennent les plus hautes autorités des deux pays.
En outre, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a souligné que les pertinentes recommandations que les experts des deux parties ont formulées dans les différents secteurs de notre coopération bilatérale, insuffleront désormais une nouvelle dynamique aux relations entre le Mali et le Venezuela. «Je demeure convaincu que l’élan qui vient d’être ainsi imprimé à nos relations suite à la tenue de cette session, sera maintenu et renforcé davantage en vue de l’amélioration des rapports mutuellement avantageux qui existent entre nos deux pays», a-t-il espéré, avant de remercier solennellement le vice ministre Yuri Pimentel pour sa participation éclairée à la session.
Quant au vice-ministre vénézuélien chargé de l’Afrique, il a indiqué que malgré le décès de l’ancien président Hugo Chavez, qui avait beaucoup d’estime pour le Mali, l’actuel président Nicola Maduro travaille inlassablement afin d’insuffler une nouvelle dynamique aux relations bilatérales fondées sur une démarche pragmatique. Pour Yuri Pimentel, l’objectif central de cette visite est d’approfondir les relations bilatérales. Il confirmera que le Mali et le Venezuela entretiennent d’excellentes relations dans plusieurs domaines comme le sport, l’éducation et la construction de logements sociaux. Selon lui, il est opportun de raffermir l’axe de coopération entre nos deux pays. «Le Mali dispose d’énormes potentialités dans le domaine du tourisme, de l’agriculture, de l’exploitation minière. D’où toute l’importance de cette session entre la délégation malienne et vénézuélienne », a déclaré M. Pimentel.
En outre, le vice ministre vénézuélien a rappelé l’une des instructions du président Nicolas Maduro appelant à mettre l’accent sur la transformation et la diversification de nos économies. «Avec le Mali, nous avons beaucoup fait et nous pensons que nous pouvons faire encore plus dans divers domaines», a-t-il révélé. Yuri Pimentel a également abordé la situation de son pays qui fait face à une grave crise politique depuis la mort de son dirigeant charismatique Hugo Chavez. Il a saisi l’occasion pour livrer l’invitation du Conseil électoral du Venezuela au président de la CENI (Commission électorale nationale indépendante) malienne à participer, en qualité d’observateur, à l’élection présidentielle vénézuélienne prévue le 20 mai prochain.

Mamadou SY

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *