lundi 23 octobre 2017

Header ad
Header ad

Logements sociaux à San : LE MINISTRE BATHILY VISITE LES CHANTIERS

Le jeudi 5 octobre dernier, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Affaires foncières, Me Mohamed Ali Bathily,  a effectué une visite sur le site des logements sociaux de San. À travers cette descente sur le terrain, le ministre, accompagné de certains membres de son cabinet, des responsables des services techniques, voulait s’imprégner de l’état de réalisation des 25 logements sociaux de la localité au compte du programme de 2015.
Sur le terrain, le ministre Bathily, à travers une visite guidée, s’est rendu compte de l’effectivité des travaux qui consistaient à la réalisation des bâtiments et celle de la viabilisation sur le site. Aussi la délégation ministérielle a constaté des problèmes d’ordre administratif, notamment liés au statut foncier des sites d’accueil de ces maisons.
Pour Me Mohamed Ali Bathily, les responsables en charge du foncier dans notre pays sont ceux-là qui sont parfois les premiers à violer les textes domaniaux et fonciers. Pour mieux étayer cette affirmation, le chef du département de l’Urbanisme et des Affaires foncières, Me Mohamed Ali Bathily, a souligné que le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat de l’époque devrait passer par des procédures d’affection à son profit les sites des logements avant toute construction.
Dans la perspective de corriger l’erreur ou la faute, le ministre a instruit aux services compétents, en l’occurrence la direction régionale des Domaines et du cadastre et celle de l’Urbanisme et de l’habitat de Ségou de prendre des dispositions pour immatriculer et créer tous les titres fonciers des terres devant accueillir les logements sociaux de la Région.
Parlant de la conception des logements sociaux de San qui sont de type F3A en tôle, le ministre en charge de l’Habitat, sans pour autant critiquer la qualité des travaux réalisés, a laissé entendre qu’à l’avenir, le Mali pourrait atteindre 200 millions d’habitants et c’est maintenant qu’il faut prévoir des constructions,  toute chose qui s’accommode avec une gestion rationnelle de notre patrimoine foncier.
À ce sujet, le directeur national de l’Urbanisme et de l’Habitat, Drissa Coulibaly a rappelé que son service est dans cette logique pour apporter des innovations dans la réalisation des futurs programmes des logements sociaux au Mali.
Abordant la question d’attribution de ces habitations, le ministre s’est inscrit dans la dynamique du tirage au sort pour les attribuer. Cette opération, a-t-il souligné, sera conduite par un huissier de justice placé sous l’autorité du préfet de cercle.
Les logements de San sont réalisés chacun sur un terrain rectangulaire de 15 m x 20 m, soit 300 m2 avec une superficie bâtie de 72 m2. Ils comprennent un salon, deux chambres, deux terrasses, d’un débarras, d’un hall et d’une toilette intérieure. L’emprise des rues varie de 12 à 15 m. Le nombre de logements sociaux construits à San est porté à 95 avec la réalisation de ces 25 autres.

 

Noumballa CAMARA
AMAP-San

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *