mardi 12 décembre 2017

Header ad
Header ad

L’intermédiation financière au Mali : LA PROFESSION S’ORGANISE

L’Association des professionnels en intermédiation financière du Mali (APIFIMA) a organisé, du 22 au 28 mai 2017, une formation des nouveaux intermédiaires financiers, suivie de son Assemblée générale. Tenue en partenariat avec Feed the Futur (FtF)/ Projet CVC, la formation a été suivie par 24 participants, dont 8 femmes. Les participants ont reçu une formation en gestion d’entreprises, négociation financière, contractualisation et sur les business modèles dans la facilitation de l’accès au financement des acteurs des chaines de valeur agricole.  L’Assemblée générale, à la suite de cette formation, a regroupé les anciens et nouveaux intermédiaires financiers, soit une quarantaine de personnes. Elle a vu l’élection d’un bureau exécutif avec 17 membres dont la présidence a été confiée à M. Daouda Sory Dembélé. Les travaux se sont achevés par l’élaboration d’un projet de plan d’actions opérationnel tri annuel. On parle d’intermédiation financière pour désigner la présence et le rôle d’un acteur qui sert d’interface entre demandeurs et pourvoyeurs de capitaux. Cet acteur est appelé intermédiaire financier. Au Mali, ce métier n’est pas encore bien reconnu et organisé. Ce constat a conduit un groupe d’intermédiaires financiers à s’ériger en association. Créée le 7 mars 2017, l’APIFIMA s’est donnée comme mission de développer et favoriser la mise en place d’une déontologie du métier d’intermédiation financière au Mali. Elle poursuit les objectifs suivants : faciliter l’accès au financement du monde rural, renforcer la capacité des acteurs en gestion d’entreprise, accroître l’offre des biens et services dans l’économie rurale, promouvoir et développer les activités génératrices de revenus en milieu rural, appuyer les initiatives locales et contribuer à la création d’emplois.

Lougaye ALMOULOUD

Articles connexes

(1) Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *