mardi 23 mai 2017

LES PROPOSITIONS DE GAO

Dans le cadre des préparatifs de la conférence d’entente nationale, une rencontre s’est tenue les 13 et 14 février à Gao.
La délégation venue de Bamako était conduite par Mme Adiawiakoye Ramatou Koné et comprenait aussi Oumar Boubèye Maiga et Mme Fatoumata Aliou Touré. L’ouverture des travaux était présidée par le directeur de cabinet du gouverneur, Boubacar Bagayogo.
« Connaître les causes profondes des crises, mieux comprendre les intérêts des acteurs et se mettre d’accord sur les voies et moyens de reconstruire et de renforcer le sentiment du vouloir vivre collectif : le vivre  ensemble », était le credo de ces consultations régionales. Les travaux se sont déroulés en trois sous  commissions et en plénières, sur les problématiques liées à la paix, à l’unité et la réconciliation nationale. A l’issue de la rencontre, les participants, venus de tous les coins de la 7ème région, ont souhaité que la conférence d’entente nationale soit tenue dans une région du Nord. Concernant la dénomination «AZAWAD», ils ont affirmé que ce mot désigne un terroir comme le Wassoulou ou le Kénédougou, mais son utilisation dans le contexte de l’Accord de paix laisse penser à des préjugés, de ce fait il doit être banni de tout document national. Les participants ont, par ailleurs, insisté sur une application intégrale de l’Accord de paix. Ils ont aussi mis l’accent sur la politique des grands projets et encouragé la promotion d’une bonne gouvernance et de l’équité dans les recrutements au niveau des forces armées et de sécurité.
En outre, les participants ont souligné que les causes des crises successives sont liées surtout au mauvais traitement, à la mauvaise gestion et au sous-emploi des jeunes. Toutes choses qui selon eux, constituent un facteur dégradant conduisant à des frustrations.
Il a été également question de l’état actuel de la route Sévaré-Gao qui freine dangereusement le devenir des régions du Nord si elle n’est pas réparée à temps.
Ces propositions seront défendues par les délégués de la région qui vont prendre part à la conférence d’entente nationale prévue en mars prochain.

M. B. CISSé
AMAP-GAO

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *