mardi 12 décembre 2017

Header ad
Header ad

Leadership des jeunes : SAVOIR BIEN S’EXPRIMER EN PUBLIC EST ESSENTIEL

«Mettre le Mali au dessus de tout parce que rien ne vaut le Mali », est le crédo de l’Association des jeunes pour la démocratie et le progrès (AJDP) qui a procédé samedi dernier au lancement d’une session de formation de ses militants sur le leadership. L’activité s’est déroulée dans la salle de conférence de la mairie de la Commune V du District de Bamako.
La cérémonie était présidée par le président du bureau national de l’AJDP, Youssouf Maïga qui avait à ses côtés le président de l’AJDP en Commune V, Sory Ibrahim Diarra et le coordinateur, Moussa Coulibaly. « La communication efficace et la prise de parole devant le public » était le thème de cette formation.
Dans son discours d’ouverture, Youssouf Maïga a précisé que cette session de formation est destinée aux militants et sympathisants de l’association dans toutes les 6 communes du District, de la commune de Kalabancoro et à l’intérieur du pays. «Nous voulons outiller nos jeunes pour qu’ils soient habitués à l’expression, à savoir comment s’exprimer en public, comment maîtriser l’art oratoire, diriger une rencontre, une réunion très importante en étant leader de jeunesse, et savoir ce qu’il faut dire, et comment le dire», a expliqué Youssouf Maïga.
En effet, a ajouté le président de l’AJDP, l’éducation et la formation des jeunes sont les moyens par lesquels la jeunesse peut prendre la relève de demain et porter le Mali très haut parce que notre pays aujourd’hui est dans une crise profonde. Selon lui, c’est la jeunesse seule qui peut contribuer activement à sortir le Mali de cette crise.
Mais, il faut que cette jeunesse soit bien éduquée, formée et qu’elle se sacrifie pour le Mali. «Si les jeunes ne comprennent pas cela, notre pays va encore plonger, mais s’ils parviennent à comprendre que c’est de leurs comportements d’aujourd’hui que va dépendre l’avenir du pays, ils sortiront le Mali de cette crise», a indiqué Youssouf Maïga.
Pour sa part, Sory Ibrahim Diarra dira qu’aujourd’hui, la jeunesse est dans un monde de compétition d’idées, de talents et de potentialités.
«Comme nous savons tous que parler est difficile, parler aussi devant un public est plus difficile. Parler devant un public est aussi difficile qu’animer une conférence ou une réunion. C’est pour cette raison que l’AJDP veut former ses militants sur le leadership», a souligné Sory Ibrahim Diarra. Il pense que l’AJDP peut mieux jouer son rôle quand elle est dans un regroupement d’avant-garde qui est équidistant des formations politiques.
Selon le formateur, Mamadou Lamine Traoré, cette session va permettre aux jeunes d’avoir des aptitudes à communiquer afin de créer des changements et des impacts dans sa communauté.

Issiaka DIABATÉ

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *