mercredi 22 novembre 2017

Header ad
Header ad

Koro : UN APPUI MULTIFORME POUR DEUX ÉCOLES

La rentrée scolaire 2017-2018 est effective dans toutes les écoles du Centre d’animation pédagogique de Koro, depuis le lundi 9 octobre 2017. Elle a eu deux faits marquants dans deux écoles du CAP : celles de Bondo (1er cycle de l’Enseignement fondamental) dans la commune rurale de Bondo et de Dèrou- Ourodourou (également 1er cycle) dans la commune rurale de Koro.
Ces deux écoles viennent de bénéficier de l’ouverture de trois salles de classes avec une direction-magasin et deux blocs de trois latrines ainsi que la remise des kits scolaires et des kits « Wash » (Coalition nationale campagne internationale pour l’eau potable et l’assainissement » dans le cadre du projet « Activité d’appui à l’éducation en situation d’urgence et de conflit (USAID-EESA) mis en œuvre par CAMRIS International.
Depuis 2012, le Cercle de Koro est affecté par les conséquences de la crise sécuritaire qui ont eu des répercussions sur le secteur de l’éducation avec la fermeture momentanée des écoles par endroits, le déplacement des enseignants et des élèves et la dégradation des infrastructures scolaires.
Depuis la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation, le gouvernement, à travers le ministère de l’Education nationale qui bénéficie du soutien des partenaires notamment, l’USAID-EESA, déploie des efforts pour la restauration de l’accès à l’éducation de base aux enfants dans les zones affectés par le conflit.
Au 1er cycle de l’Enseignement fondamental de Dèrou-Ourodourou, les cours étaient dispensés dans des abris précaires, avant l’ouverture des trois nouvelles salles de classes et la remise de kits scolaires et de kits « Wash ». Aujourd’hui, c’est non seulement le soulagement, mais aussi la motivation chez les enseignants et les élèves qui voient ainsi leur cadre de travail amélioré. Du côté des parents d’élèves également, c’est le soulagement, car ils sont dispensés de l’achat des kits scolaires.
Pour le directeur du 1er cycle de Dèrou-Ourodourou, Luc Athanase Togo, cette ouverture de nouvelles salles de classes avec la remise de kits, va contribuer de façon significative à rehausser le taux de scolarisation et à rabaisser le taux d’abandon.
Au nom des parents d’élèves, Allassane Sawadogo, président du Comité de gestion scolaire de Dèrou-Ourodourou a exprimé toute la reconnaissance de la population à l’endroit de l’USAID-EESA et de CAMRIS International pour leur accompagnement, avant de donner l’assurance que la population prendra bien soin des infrastructures et des matériels reçus.
Il convient de préciser que pour cette année, l’école de Dèrou-Ourodourou dispose d’un effectif de 123 élèves pour trois cours.

L’école n’avait que trois salles de classes pour six cours

Du coté du 1er cycle de Bondo, l’école n’avait que trois salles de classes pour six cours et le directeur était obligé d’emprunter chaque année trois salles au second cycle pour pouvoir accueillir tout l’effectif. « Avec cette ouverture de nouvelles salles de classe, notre capacité d’accueil s’est accrue », explique Nouhoum Dama, directeur du 1er cycle de Bondo, avant d’ajouter que c’est une première, d’atteindre et voire même de dépasser les 100 élèves à l’inscription en première année. Pour cette rentrée 2017-2018, l’école de Bondo a un effectif total de 410 élèves dont 156 pour la 1ère année.
Les membres du Comité de gestion scolaire de Bondo qui étaient présents à la cérémonie de remise des kits scolaires et Wash ont tenu à travers le président du Comité de gestion scolaire (CGS), Gédéon Guindo, à saluer et remercier les donateurs pour leur geste qui va contribuer à relever le taux de scolarisation dans la commune de Bondo.
Ces deux écoles ont bénéficié de ces nouvelles salles classes et de la remise des kits scolaires et « Wash » dans le cadre d’un ensemble d’activités d’ouverture de nouvelles salles de classe et/ ou de remise de kits scolaires et Wash se déroulant dans l’ensemble des écoles ciblées par le projet.
L’USAID s’est engagée auprès de l’Etat malien à soutenir les enfants affectés par les conflits armés et à leur assurer l’accès à une éducation de qualité dans l’équité et la solidarité. C’est dans ce cadre que le projet avec l’accompagnement des Centres d’animation pédagogique appuie les écoles dans la fourniture de Kits scolaires, de récréatifs et de kits « Wash ».
La première campagne de fourniture de kits scolaires s’est déroulée durant l’année scolaire 2016-2017. En somme, 54 676 élèves en ont bénéficié. Pour cette année scolaire 2017-2018, 24 556 kits scolaires seront distribués dans 320 écoles dont 250 écoles ciblées directement par le projet et 70 écoles satellitaires. Il y’a également la dotation de 250 écoles ciblées directement par le projet en kits « Wash » au complet pour l’amélioration de l’environnement scolaire.
Moussa NIANGALY
AMAP-Koro

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *