jeudi 27 avril 2017

Kolondièba : HELVETAS S’INVESTIT POUR L’ACCES A L’EAU ET A L’ASSAINISSEMENT

La validation des activités du projet Jikura (eau nouvelle) de Helvetas Swiss Intercoopération a regroupé plusieurs personnalités dans la salle de conférence du cercle de Kolondièba. Cette réunion du comité de pilotage de Jikura visait la validation du plan d’action annuelle et du budget alloué à chaque partenaire ainsi que le planning des activités associées. Après un aperçu du projet, les participants ont échangé sur la situation en matière d’eau et d’assainissement dans les communes sélectionnées (Farako et N’golodiana).
La rencontre a validé les plans d’action 2017-2020 élaborés par les communes ainsi que la priorisation des activités à mettre en œuvre durant les 4 années de la première phase du projet. Le budget 2017 est attribué à chacune des deux communes. A l’ouverture des travaux, le préfet Youssouf Théra a salué le projet Jikura, une nouvelle initiative de Helvetas Mali. A l’instar de l’eau, l’assainissement est une compétence transférée également aux collectivités. Malgré cela, la couverture en eau et assainissement est faible au niveau rural et urbain. Sur le terrain, la couverture des besoins en eau potable et en assainissement est rendue difficile à la fois par la faiblesse du nombre d’infrastructures, mais également par des problèmes liés à la mauvaise qualité des réalisations et à leur maintenance.
L’Etat a élaboré de nombreux documents de politiques et programmes qui peinent à être mis en œuvre. Les moyens financiers et humains ne sont pas à la hauteur des défis actuels de l’eau et de l’assainissement. Les femmes et les enfants passent encore beaucoup de temps dans la corvée d’eau au niveau des localités. L’eau potable n’est pas accessible pour tous et les maladies hydriques sont courantes en milieu rural. Depuis 1977, Helvetas Swiss Intercoopération ne cesse inlassablement d’accompagner notre pays en matière d’eau et d’assainissement et en particulier dans les cercles de Bougouni, Yanfolila et Kolondièba.
Le directeur adjoint de Helvetas Swiss Intercoopération, Célestin Dembélé, le chargé du projet Jikura Ousmane Makan Sidibé et le coordinateur de H & A Consult Alou Sitapha Traoré ont édifié les collectivités, les services techniques (santé, hydraulique, assainissement, éducation) sur la réalisation, la réhabilitation et la priorisation des besoins. Les conseillers de Jikura Fousseyni Diarra et N’Fakaba Diawara ont, dans leurs interventions, donné des informations nécessaires à la mise en œuvre et au bon fonctionnement du projet.
Selon le maire de Farako, Adama Bissi Traoré, les communautés adhèrent déjà à Jikura, car elles sont prêtes à payer leur contribution afin que les infrastructures soient réalisées rapidement. Les travaux étaient présidés par le 1er adjoint du président du Conseil de cercle, Arouna Diabaté qui a salué ce projet « Eau Nouvelle ». De 2017 à 2020 dans les deux communes sélectionnées, le coût de réalisation et de réhabilitation s’élève à 253.250.000 Fcfa, dont 35.150.000 Fcfa pour l’année 2017.

Daouda Diétiè Koné
AMAP Kolondièba

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *