jeudi 22 juin 2017

Kidal : 4,7 MILLIARDS POUR LA REHABILITATION DES INSTALLATIONS D’EAU ET D’ELECTRICITE

Le démarrage des travaux ne va plus tarder. Les fonds sont débloqués. Les dossiers d’appels d’offres sont prêts

Le ministre de l’Energie et de l’Eau a annoncé que l’Etat a décaissé la somme de 4,7 milliards de Fcfa pour le financement de la réhabilitation des installations d’eau potable et d’électricité de la ville de Kidal. Les dossiers d’appels d’offres sont prêts, a ajouté le ministre Malick Alhousseini Maiga. C’était lors de sa rencontre avec le Collectif des femmes de Kidal, tenue mardi dans la salle de réunion du département de l’Energie et de l’Eau.
Il a assuré que pour ces travaux de réhabilitation, des entreprises très qualifiées seront sélectionnées. Les travaux se feront sous l’égide des services et des techniciens de la société de l’Energie du Mali (EDM-sa) et de la Société malienne de gestion de l’eau potable (SOMAGEP). Des agents de l’EDM et de la SOMAGEP seront donc à Kidal pour les besoins des travaux.
Le Collectif des femmes de Kidal était conduite par le député élu à Tessalit, Mme Maïga Aïcha Belco. Celle-ci a, au cours des échanges, précisé que les ressortissantes de Kidal, ont tenu à rencontrer le ministre Malick Alhousseini pour s’acquitter d’un devoir. Elle ajoutera ce devoir n’est autre que celui des remerciements des populations de la capitale de la 8è Région. Mme Maïga Aïcha Belco dira que les Kidalois savent gré au ministre de l’Energie et de l’Eau pour avoir accepté de se rendre à Kidal afin de trouver une solution au retour des services publics de base comme l’eau et l’électricité. Le fait d’avoir été le premier des membres du gouvernement à fouler le sol de Kidal depuis le 23 mai 2015, vaut une reconnaissance des habitants.
Le député de Tessalit ajoutera aussi que ce geste est considéré comme un élan de solidarité envers les populations de Kidal et qu’il est allé droit au cœur de l’ensemble des populations de la Région. « II nous faut des actes comme cela. Quand un ministre se rend sur place pour sentir la chaleur de Kidal et pour voir les bidons dans les rues et compris que la barrique d’eau se vend à 4000 Fcfa. Il nous faut des ministres comme vous car vous êtes toujours sur le terrain et non dans le bureau », a soutenu la vice-présidente de l’Assemblée nationale.
Mme Maiga Aïcha Belco n’a pas manqué de remercier le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita pour avoir porté sa confiance sur « une personne que nous connaissons bien ». « Nous, le collectif des femmes ressortissantes de Kidal, de Ménaka, Taoudénit et Tessalit sommes là, pour remercier le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita et pour avoir autorisé le ministre Malick Alhousseini à effectuer, le 2 décembre 2016, une mission à Kidal, malgré la situation qui prévaut dans la localité », a-t-elle précisé. Elle rappellera ensuite que cette mission avait pour but de s’enquérir des problèmes d’eau et d’électricité que connaît la population de la ville de Kidal.
« Le département que le président vous a confié et dont vous avez aussi la responsabilité peut être le moteur de la paix et de développement », a estimé la vice-présidente de l’Assemblée nationale. Les services de base notamment la santé, l’éducation ne peuvent pas se réaliser sans l’eau et l’électricité, soulignera-t-elle.
« Nous les femmes, nous pouvons réussir le miracle si nous voulons et aujourd’hui nous  le voulons et quand les femmes le veulent le Dieu le veut. Et nous sommes engagées à vous soutenir dans tous vos actes qui contribuent au développement social des populations les plus vulnérables et surtout celles du nord », a encore dit le député de Tessalit.
Le ministre Malick Alhousseini a exprimé sa satisfaction de savoir les femmes de la 8è Région engagées pour le retour des services de base de l’Etat. Il s’est réjoui aussi de leur volonté d’œuvrer au retour de la paix dans la Région. Malick Alhousseini a ajouté qu’il appréciait à sa juste valeur le geste de reconnaissance du Collectif des femmes de Kidal. Il rappellera ensuite que la mission à Kidal visait à faire l’état de la situation des infrastructures d’eau et d’électricité dans la localité. Et que la mission a été effectuée selon les instructions du président de la République Ibrahim Boubacar Keita. « C’est notre rôle, nous avons fait le voyage », a indiqué le ministre de l’Energie et de l’Eau.
Pour le ministre Malick Alhousseini, lui et sa délégation étaient à Kidal comme s’ils effectuaient une mission à Kayes ou à Sikasso. « Nous avons pris un engagement devant le président de la République de réhabiliter les installations de l’eau potable et de l’électricité de la ville de Kidal. Et le département de l’Eau et de l’Energie et l’ensemble de ses structures ne ménageront aucun effort pour que toutes les populations du Mali aient de l’eau potable et de l’électricité.
Les directeurs nationaux de l’hydraulique et de l’Energie ainsi que les directeurs de l’énergie du Mali et de la SOMAGEP ont assisté à la rencontre.

A. TOURE

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *