mardi 23 mai 2017

Kayes : un centre POUR LES femmes souffrant de fistule

Pour ses bonnes prestations en matière de santé dans la Région de Kayes, l’hôpital Alfousseiny Dao, abrite désormais un centre d’hébergement pour les femmes souffrant de fistule obstétricale.

La cérémonie d’inauguration a eu lieu le mois dernier sous la présidence du directeur de cabinet du gouverneur de région, Meïssa Fané, en présence des autorités communales, coutumières et religieuses de Kayes.
Cet ouvrage construit par l’ONG IAMANET Mali (Association pour la promotion de la santé de la mère et de l’enfant) sur financement de l’ACCD pour un coût de 48,9 millions Fcfa à travers Cooperacio, une ONG catalane en Espagne, a été bâti sur une superficie de 224 mètres carrés. Il  permettra d’accueillir et soigner les femmes souffrant de fistule obstétricale, une maladie qui découle de la pratique de l’excision. Le centre d’hébergement et d’accueil des femmes souffrant de fistule comprend 3 salles d’hospitalisation équipées, 1 salle d’attente, 1 hangar et des toilettes.
Prenant la parole pour remercier les donateurs, Dr Konaré Toumani, directeur de l’hôpital Alfousseiny Dao, a rappelé le nombre important des femmes qui souffrent de cette malade à travers le monde, plus  de 100.000 femmes, dira-t-il avant de saluer l’heureuse initiative de l’ONG IAMANET. « Nous sommes heureux que désormais notre établissement dispose d’un centre d’hébergement pour les femmes souffrant de fistule obstétricale, nous remercions les partenaires qui ont construit le centre et désormais nous pourrons hospitaliser les malades fistuleuses sur place», a-t-il ajouté. Il a salué le donateur et tous les autres partenaires pour apporter leurs appuis à l’hôpital.
Mario Francès Biosca, coordinateur de Cooperacio a, lui, rappelé que son organisme intervient dans les  domaines de l’épanouissement et du développement des droits de la femme. Il a exhorté les bénéficiaires à faire bon usage du joyau. Une visite guidée des installations a mis fin à la cérémonie d’inauguration du centre.

Oumar NIANE
AMAP-Kayes

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *