mardi 12 décembre 2017

Header ad
Header ad

Kayes : Bientôt le démarrage des travaux de construction du 2è pont

Le gouverneur de la 1ère Région, Babahamane Maïga, s’est rendu à Kamankolé pour remettre officiellement le site de ce pont aux entreprises SOMAFREC et COVEC

La nouvelle année commence bien pour les populations de la ville Kayes qui attendaient avec impatience, depuis novembre dernier, le démarrage du chantier du 2è pont de leur ville.
En effet, le gouverneur de la 1ère Région, Babahamane Maïga, s’est rendu jeudi dernier à Kamankolé, commune de Hawa Dembaya, pour remettre officiellement le site de ce pont aux entreprises SOMAFREC et COVEC, chargées respectivement des travaux de construction de l’ouvrage et de ses voies d’accès. La visite s’est déroulée en présence du directeur national des routes, Mamadou Naman Kéïta, du directeur régional des routes de Kayes, Djibril Barry, et des autorités administratives et politiques de la commune de Hawa Dembaya.
D’une longueur de 532,65 mètres et large de 26 mètres, ce nouveau pont va relier Kayes N’Di à Kayes. La ville de Kayes est située sur la rive gauche du fleuve Sénégal et Kayes N’Di sur la rive droite de ce cours d’eau qui prend sa source en Guinée.
Le coût des travaux se chiffre à 60 milliards de Fcfa. L’entreprise chinoise COVEC va construire 5 voies d’accès à Kayes et à Kayes N’Di. L’une de ces voies d’accès sera réservée aux gros porteurs et une autre aux autres engins à Kayes N’Di.
«L’essentiel c’est de voir rapidement les endroits dont vous aurez besoin. Il faudrait exprimer vos besoins afin que nous puissions prendre les dispositions nécessaires pour dégager les voies », a demandé le gouverneur de la région de Kayes aux entreprises. La construction des voies d’accès (17km au total) va entraîner des opérations de déguerpissement et des dédommagements car une bonne partie du site est occupée par des exploitants qui s’adonnent au maraîchage, à la plantation d’arbres fruitiers, dont des manguiers. Il y a aussi des concessions.
Après la visite du site, le gouverneur a tenu une réunion avec les différents directeurs régionaux et chefs de service. Le directeur national des routes et son équipe ont présenté aux participants la maquette du nouveau pont qui présente des enjeux économiques. « Il s’agit d’un pont conçu pour le grand commerce, compte tenu du nombre élevé des voies de dégagement », a commenté le gouverneur Babahamane Maïga. De son côté, le directeur national des routes, Mamadou Naman Kéïta, a exprimé la nouvelle vision des autorités en ces termes : « Nous optons pour une autre manière de faire, en accompagnant les bénéficiaires tout au long du chantier. C’est un projet conçu pour les populations ».
Ce nouveau joyau va rendre la circulation fluide et soulager les usagers. Le trafic est trop dense pour le premier pont qui a aussi besoin d’une retouche. Beaucoup de marchandises venant de Dakar (Sénégal) passent par Kayes.
B. M. SISSOKO
AMAP-Kayes

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *