jeudi 19 avril 2018

Header ad
Header ad

Jeux nationaux de la jeunesse : J-9

Les premiers Jeux nationaux de la jeunesse des moins de 20 ans se dérouleront du 24 au 31 décembre. Plus de 800 jeunes (869 pour être précis) sont attendus à Bamako pour cette compétition initiée par le Comité national olympique et sportif (CNOS) et qui regroupera les athlètes des dix régions administratives du Mali (Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Gao, Tombouctou, Kidal, Taoudénit, Ménaka) et du District de Bamako.
Les participants s’affronteront dans sept disciplines : l’athlétisme, le basket-ball fille 3X3, le football féminin de salle, le karaté, le taekwondo, le handball garçon, le volley-ball. Le coup d’envoi de ces premiers Jeux nationaux de la jeunesse sera donné avec les épreuves d’athlétisme. Au programme, il y a les 100, 400, 3000 et 5000m, mais aussi les concours du saut en longueur, du saut en hauteur, du lancer de poids (4 kg), du relais combiné pour les filles.
Pour participer aux épreuves, chaque athlète doit présenter une carte d’identité nationale ou scolaire ou une carte NINA. L’accueil des délégations est prévu les 22 et 23 décembre, au stade du 26 Mars, le site retenu comme Village des Jeux et à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS). Le transport, l’hébergement et la restauration des athlètes seront assurés par la commission d’organisation, c’est-à-dire le Comité national olympique et sportif (le budget prévisionnel est de 70 millions de F cfa). Quant aux autres frais, ils sont à la charge des régions.
Les épreuves d’athlétisme se dérouleront le 24 décembre au stade du 26 Mars, soit 24h avant la cérémonie d’ouverture proprement dite qui est prévue le jour de Noël. Cette décision de la commission d’organisation a pour but de permettre à certains athlètes, notamment les cadets qui sont en lice pour la compétition, de bénéficier d’une journée de repos, avant de prendre la route de Kayes pour le Mémorial Mamadou Diong «Beidi», prévue le 28 décembre dans la capitale des Rails.
Selon le président de la commission d’organisation de ces premiers Jeux nationaux de la jeunesse, colonel-major Bréhima Diabaté, toutes les régions ont confirmé leur participation à la compétition et «toutes les dispositions sont déjà prises pour l’accueil des délégations».
Toutes les délégations seront logées au Village des jeux, c’est-à-dire, au stade du 26 Mars et à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS). La compétition se déroulera concomitamment avec la biennale artistique et culturelle, prévue du 24 au 31 décembre à Bamako. C’est dire que les fêtes de fin d’année (Noël et le nouvel an) auront une saveur particulière cette année. Du moins pour les populations de la capitale.

Ladji M. DIABY

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *