jeudi 27 avril 2017

« Integrity Idol Mali »: LES RECIPIENDAIRES PRESENTES AU PUBLIC

Les lauréats  de la 1ère édition de «Integrity Idol Mali» ont été présentés, mardi, lors d’une réception organisée par l’ambassadeur du Canada au Mali, Marc André Fredette en sa résidence. La cérémonie a enregistré la présence de plusieurs personnalités et des représentants diplomatiques. Lancé au Mali en 2016 à l’initiative de l’ONG Accountability Lab, dont le directeur pays est notre confrère Moussa Kondo, «Integrity Idol» est une campagne qui vise à promouvoir l’intégrité et l’honnêteté dans les services publics en identifiant des citoyens qui s’illustrent par des valeurs du travail bien fait.
L’objectif du projet est de promouvoir l’excellence dans l’administration publique et encourager les citoyens à travailler et à se battre pour être des exemples dans le pays.
Le processus de présélection, a expliqué Moussa Kondo, consistait à envoyer des bénévoles du projet à travers le Mali afin de mener des enquêtes et rassembler les candidatures des citoyens. A l’issue de ces enquêtes discrètes,  cinq agents de l’Etat évoluant dans les domaines divers ont été retenus meilleurs citoyens intègres et honnêtes de l’administration malienne.
Il s’agit de l’adjudant Issa Chérif Dia (service des ressources humaines du ministère de la Défense et des Anciens combattants), Drissa Koïta (administrateur du développement social à Bamako),  Mme Samaké Marie Louise Kéita (infirmière au service de santé des armées de Sikasso), Mme Maïga Aminata Maïga (enseignante à Ségou) et Seydou Djourté (directeur de l’école fondamentale de Cholabougou dans la Région de Koulikoro).
Après avoir félicité les lauréats pour leur mérite, l’ancien ministre de la Communication, Gaoussou Drabo,  dira qu’il est important de multiplier ces exemples positifs dans le pays. Le principal mérite de cette initiative, a-t-il souligné, est  qu’elle ressuscite l’optimisme et le culte du dévouement.
L’intervenant Amadou Bengaly pense, lui aussi ,que ces exemples doivent encourager les Maliens à retrouver leur fierté  de citoyen honnête et intègre.      Les récipiendaires ont, tour à tour, salué l’initiative qui leur a permis d’être connus à travers le monde.
Toute chose qui les encourage à multiplier davantage les efforts pour une administration sans corruption au Mali. Ils ont appelé les jeunes à bien travailler et à bien se comporter  pour être des idoles  de l’intégrité et de l’honnêteté.
Tout en remerciant les participants à cette réception, l’ambassadeur du Canada au Mali,  Marc André Fredette, notera que son pays intervient dans beaucoup de domaines au Mali,  notamment les domaines de la culture, l’éducation,  la promotion de la femme, la santé, la gouvernance et surtout la lutte contre la corruption. La cérémonie a été l’occasion de lancer la 2è édition du projet.
«Integrity Idol» a commencé au Népal en 2014 et au Libéria en 2015  avant d’évoluer en campagne mondiale. Ce projet a été réalisé dans notre pays avec l’appui du Fonds canadien d’initiatives locales.

Anne-Marie KEITA

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *